9 Fake Reasons - Days Of Downfall

Fondé en 2011 à Paris, 9 Fake Reasons officie dans un metal alternatif que son label (Dooweet Records pour ne pas le citer) présente comme : « unique en son genre ». Après un premier EP quatre titres paru en 2012 et un passage dans Une Dose 2 Metal, voici que le quartet nous présente son premier opus enregistré et mixé par notre Stéphane Buriez national : Days Of Downfall.

Line-up :

Charles Mulder (chant/guitare)
Yann Brunel (batterie)
Victor Lecoeur (guitare)
Jay Goncalves (basse) 

Vous savez l'exercice de la critique est par fois un peu masturbatoire (oui tu le sais, n'insiste pas). A force de chercher la perle rare et de vouloir LE GROUPE, le frisson, on en oublie parfois juste d'apprécier la musique pour ce qu'elle est ou ce qu'elle devrait être ; un moment agréable.

Days Of Downfall est un disque de rock/metal bougrement efficace et accrocheur. L'introducteur « Show Me Your Scars » rentre dans la tête dès la première écoute et rendrait presque « Oblivion » plus fade. Pourtant ce titre aux accents de Linkin Park sur le refrain n'en demeure pas moins une bonne compo même s'il est clair que les tubes en puissance que sont « Poison », le plus rock'n'roll et léger « Are You Ready » ou encore le déjà cité « Show Me Your Scars » restent bien plus marquants. Charles Mulder délivre un chant de qualité et se la joue James Hetfield (Metallica, on ne devrait pas avoir à te le dire imbécile!) sur les couplets de « Poison ». 

Un petit reproche qu'on peut faire au disque est cette batterie qui sonnerait presque sous-produite vu le style de 9 Fake Reasons.

 En définitive 9FR ne révolutionne pas le genre mais fait diablement bien tourner la roue et propose des morceaux que l'on se plaît à reprendre à tue tête à 180 sur l'autoroute.

Une vraie bonne découverte !