Autour de : The Nazmen - Quand le Hardcore rencontre la Décadence !

The Nazmen, curieux comme nom de groupe, n’est-ce pas ? Et pourtant ces cinq gaillards, tout droit sortis de « Nazménie » comme ils le disent si bien, sont loin d’être les dindons de la farce bien que le second degré soit leur point fort. Avide de bouffonnerie et musique agressive déambulante ? Tu as trouvé ton groupe ! 

Et dire que cette fameuse épidémie « The Nazmen » qui dure depuis plus de six ans maintenant commence tout doucement à infecter une partie de la France en débarrassant leurs patients de leur routine quotidienne. Il faut dire que ces Nazméniens ont pris de l’assurance au fil des jours et se sont affirmés en se détachant musicalement parlant des autres formations de leur région afin de se construire une personnalité bien à eux: un Groove Metal gras assaisonné d’une petite touche d’humour. Mais vous l'avez tous compris. The Nazmen est tout sauf une blague. Et les efforts et les sacrifices qu'ils ont faits ont porté leurs fruits ! La preuve avec leur victoire au Tremplin Emergenza au Transbordeur de Lyon. Alors, c’est qui les patrons ? 

The Nazmen, c’est aussi deux EPs. Avec le deuxième qui porte le fin nom de Ass For Breakfast, le groupe voulait marquer les esprits et c'est chose faite ! Produit par Chris Edrich, la bande peut enfin se placer au même rang de formations Françaises qui n'ont plus rien à prouver comme The Ocean, Hacride, Lucy In The Sky et Smash It Combo. Et inutile de vous dire que l'ingénieur son a vite compris où The Nazmen voulait en venir. Faire du « rendre dedans » sans oublier de se faire plaisir avant toute chose. Et pour promouvoir Ass For Breakfast, pourquoi ne pas tourner un clip vantant les mérites de « I’m Bad » ? Avec une video qui n’oublie pas de faire l’apologie de la décadance et du gros son, The Nazmen s'affiche sous son meilleur jour !

Et puisque qu’une bonne nouvelle en amène une autre. Le groupe toujours prêt à se faire reconnaître n’a pas refusé l’invitation de Lords Factory à rejoindre le collectif. L'organisation leur donne désormais le petit coup de pouce en plus dont le groupe avait toujours eu besoin pour tourner un peu partout en France et assurer une promotion sans faille. C’est donc sans surprise que The Nazmen se retrouve sur la même affiche que Morpain le 21 novembre à la Péniche Spit Asso de Douai. Une soirée qui s’annonce déjà de bonne augure à laquelle vous êtes cordialement tous conviés !

Chronique de Ass For Breakfast

Pour leur deuxième mini-galette, The Nazmen n’aura décidément pas fait dans la dentelle en proposant un « Groovy Hardcore » avec des guitares agressives sous accordées et des paroles saupoudrées d’une touche d’ironie dès l'introduction clownesque de « Bird » et dans « Song For The Hopeless » qui voit comme invitée « La Connasse » nommée Nazmazta Sista. L’EP remplit bien son rôle, c’est un véritable diaporama qui met en exergue les qualités des Nazmen. Avec des parties vocales Hardcore plus qu’intéressantes dans « I’m Bad » et des riffs très Groovy dans « Agony », Nazmaster et sa clique ont déjà construit une imagerie personelle et affirment des ambitions qui ne peuvent que les pousser à franchir les limites de leur créativité dans de futures réalisations. Pas ni nazes que ça les Nazmen... 

The Nazmen, c'est: 

Nazmaster: Chant

Baudouin: Guitare

Michou: Guitare

Pat: Basse

Bibi: Batterie

Pour suivre l'actualité The Nazmen, c'est par ici que ça se passe ! 

Et pour suivre, l'actualité de Lords Factory, c'est là !

Et pourquoi ne pas écouter The Nazmen en visitant ces pages Facebook ?