Barús - Barús


Ce qui nous vient du label Les Acteurs de l’Ombre est le plus souvent très satisfaisant sur le plan musical et artistique, et le premier EP de Barús, disponible depuis le 29 janvier, ne semble pas déroger à la règle. Fort de quatre titres, la production du groupe grenoblois nous plonge dans un univers d’un poids et d’une oppression rares.

Line-up :

K (chant)
J (guitare)
M (guitare)
A (batterie)
H (basse)

Pour ceux dont le grec ancien demeure une énigme, Βαρύς est un terme faisant référence à quelque chose de lourd, d’imposant ou de pénible. Quelle meilleure introduction à la musique d’un groupe que son propre nom ? Imaginez un death metal puissant couplé à un brin de black, et vous obtenez ce cocktail détonant nommé Barús.

Que ce soit clair d’emblée, vous ne trouverez pas ici une production musicale exceptionnelle sur le plan de l’originalité. Mais si vous aimez vous laisser porter par un death metal à l’atmosphère fort bien travaillée, vous saurez apprécier Barús à sa juste valeur, et ce, dès le premier titre. Bien que parfois un peu saturées, les sonorités, ainsi que les chants brutaux, feront réveiller la bête assoiffée de sang qui sommeille en vous. Quelques passages moins pesants vous permettront de reprendre votre souffle et ne vous feront que davantage savourer la suite des hostilités.

On en viendrait presque à regretter le fait que seuls quatre titres s’offrent à nous, tant le côté massif de cette musique parvient à nous séduire, mais ne soyons pas trop gourmands. Les titres sont de bonne qualité, "Tarot" nous procure une adrénaline sauvage bienvenue et "Cherub", teinté d’une légère atmosphère propre au black metal, clôt le spectacle sur une note exquise.

Les superlatifs manquent pour qualifier la musique de Barús. Quoiqu’il en soit, ce premier EP est très prometteur et augure un bel avenir au groupe grenoblois, pourvu qu’il continue à produire sa musique sur la même ligne de conduite. Gardez Barús dans vos petits papiers, il se pourrait très bien que l’on ait à nouveau l’occasion de parler d’eux d’ici quelques temps