Bourreau - On Pain of Death

C'est en 2012 que BOURREAU est crée avec Vorace (all instruments, ex Homicide, ex Hecatombic) sous forme de projet solo pour exécuter un death-metal.

Après différentes rencontres non-concluantes, c'est en Avril 2013 que BOURREAU s'arme de Thomas Menudier pour saigner des doigts en tant que second guitariste et pour la session d'enregistrement des soli.

En décembre 2013 voit apparaître le premier EP, mixé et remastérisé au Underwaves Studio, en auto production.

Ouverture de cet EP de cinq titres avec Murderous Therapy. Concentré violent et puissant, on a du mal à se faire à l'idée que deux personnes se cachent derrière l'ensemble des instruments. La voix gutturale confirme la brutalité imposée par cet EP, soutenue par un solo torturé. L'atmosphère que nous offre le premier titre est sombre et noir, d'autant plus accentuée avec des paroles typiquement dans le registre.

Un premier titre intéressant et brutal qui vient tout de suite poser les bases de cette production. 

Negative Existence, deuxième titre de cet EP suit la même logique que Murderous Therapy. Des riffs toujours sombres et rapides où il est facile de s'y perdre, surtout quand arrive les soli. C'est également sur ce titre que l'on découvre un bridge bien placé qui rebooste le son avec efficacité.

Le mixage transforme les instruments en une entité malsaine mais offre aussi une indépendance intéressante dans l'écoute de chaque piste.

Le Death de BOURREAU se poursuit avec Death sentence. Intro calme avant le ravage guttural imposé par Vorace. Structure assez classique pour cette plage, ce qui n'est pas désagréable. Des repères donc, mais pas seulement, ce morceau moins rapide, nous permet de nous concentrer sur la technique instrumentale. Un break relance le morceau avec violence, soutenu par une batterie meurtrière prédominante.

Bloodthirsty est déjà l'avant dernier morceau de l'EP. Agressivité rimant avec rapidité, nous voilà replongé dans les profondeurs de la musique BOURREAU. Riffs toujours aussi noirs, la claque est cette fois-ci donnée par les guitares. Magnifique break à nouveau au milieu du titre, la violence redonnée par la batterie coupe le souffle. « And my pleasure will become greater »

Le dernier titre Uncontrollable Evil commence sur une touche plutôt Black Metal ce qui est assez agréable. D'ailleurs on sent tout au long de l'écoute une certaine ambiance black planante au milieu du death. La structure est intéressante et recherchée, ce dernier morceau ferme l'EP avec la même atmosphère pesante. Une réussite pour la logique des titres.


C'est donc un EP bien perçu que nous vous présentons, des morceaux déroutants accompagnés de techniques noires. On retiendra aussi que cette autoproduction est d'une très bonne qualité. Les deux membres de BOURREAU nous offrent une production intéressante, reste maintenant à savoir comment le groupe évoluera et si des dates sont prévues... Mais qui viendra prendre la place des instruments joués par Vorace ?

L'équipe Metal Cunt souhaite le meilleur pour le futur de groupe.