Burning Flesh - New Chaos Order

Formé en 2005 autour de Lionel (chant), Anthony (guitares), Paul (basse) et Alex (batterie), Burning Flesh trouve son deuxième guitariste en la personne de Diego en mars 2007. Après un premier album autoproduit intitulé « Unconscious Deformity » sorti en 2010, le groupe subit quelques changements de line-up. À partir de septembre 2012, ce dernier se stabilise suite au remplacement de Paul par Guillaume à la basse et d’Alex par Paul à la batterie.

Aujourd’hui, nous nous penchons sur le second et dernier album en date du groupe : « New Chaos Order ». Désormais signé chez la célèbre écurie Lilloise Great Dane Records, le groupe de Death Metal Franco-Suisse nous propose un nouvel opus particulièrement brutal.

En effet, dès le premier titre, l’auditeur se voit asséner une première claque avec le titre Riot.
Les blast beats fusent et l’on se dit que groupe mériterait amplement l’étiquette Brutal Death. Cependant, on peut dès ce premier titre déceler quelques parties groove intéressantes qui permettent d’aérer l’ensemble et de le rendre plus digeste.

Ce qui distingue cet album, outre son aspect brutal, c’est la longueur de ses morceaux. Car hormis le premier titre avoisinant les 2 minutes 30, le reste des compositions atteint volontiers une moyenne de 4 minutes, le dernier titre atteignant même les 5 minutes, chose plutôt rare dans le Death Metal à tendance brutal.

Fort heureusement, le groupe exploite fort bien ces durées importantes et nous propose un Death Metal bien plus riche qu’il n’y paraît au premier abord.
Si Riot faisait office d’entrée en matière, des titres comme Total Hate ou In Hell We Rest nous permettent de découvrir les différentes facettes du groupe. On se délecte alors de passages plus mélodiques et de soli justement dosés.

Cependant, Burning Flesh n’est pas non plus un groupe que l’on pourrait qualifier de  technique. Le style est à dominante brutal et des titres tels que Lies ou Death Place sont là pour le rappeler.

Côté production, difficile de trouver des points faibles à ce New Chaos Order. L’ensemble est propre, le mixage fait ressortir chaque instrument à sa juste valeur. Peu de choses à redire de ce côté donc.

L’album n’est pourtant pas exempt de défauts. Son principal tient dans sa durée. Les morceaux sont agréables individuellement, mais l’écoute de l’album dans son intégralité peut s’avérer quelque peu longue et difficile de par sa haute teneur en brutalité.
Un petit défaut subjectif et perfectible auquel d’autres groupes plus expérimentés ont déjà été confrontés (cf. Icons of Evil de Vital Remains).

Le groupe pourrait par ailleurs développer un peu plus les aspects mélodique et groove, éléments déjà présents mais encore trop fugaces à mon goût.

Enfin, la pochette, bien qu'au dessus de la précédente aurait pu bénéficier d'un artwork plus abouti, mettant plus volontier en exergue ce "nouvel ordre du chaos". Mais n'oublions pas qu'il ne s'agit que d'un second album et que le groupe a tout le temps de se développer, autant musicalement que visuellement. 

En conclusion, nous avons donc affaire à un bon album de Death Metal. La brutalité est de mise et l’album peut s’avérer difficile à ingurgiter dans son intégralité. Cependant, on retiendra avant tout la très bonne prestation des musiciens, l’efficacité des riffs, la production impeccable et les quelques breaks et parties mélodiques qui agrémentent ce second opus. Il me reste à souhaiter une excellente continuation au groupe et à attendre un prochain opus encore plus abouti !