C.O.P. UK - No Place For Heaven

C.O.P. UK (ou Crimes Of Passion pour les initiés) avait déjà sévi deux fois avec RIP et To Die For en 2008 et en 2012. Une fois n’est pas coutume, il aura fallu attendre quatre ans pour que la formation délivre un nouvel album, le solennel No Place For Heaven… Espérons juste que l’attente ne fut pas vaine et qu’elle permettra à C.O.P. UK de conquérir de nouveaux fans.  

Crimes Of Passion est resté lui-même ! Tous les ingrédients qui ont fait son succès sont restés intacts. Ainsi, les fans s’amuseront à assimiler les influences du groupe, aussi nombreuses que variées soient-elles. Les C.O.P. UK seraient-ils fans de Def Leppard, Europe, Great White ? C’est une certitude lorsque ces extraits hyper radiophoniques avec leurs refrains qui restent en tête illustrés sur « No Mans Land », « No Place For Heaven » et « Catch Me If You Can » s’enchaînent.  

De nombreux morceaux aux riffings harmonieux et mélodiques comme « My Blood » mettent aussi en avant des inspirations « Power Metal ». Les intonations prises pendant le refrain de morceau ne vous rappellent personne ? Nous si… Et à vrai dire, Andi Deris (Helloween) serait ravi de savoir qu’il a influencé Dale. Le frontman qui vocifère ses paroles se met souvent dans la peau de ses héros. Certes, ce n'est pas original... Mais il faut avouer que Dale n'a rien à envier à des frontmen comme Joey Tempest et Joe Elliot !

Malheureusement, il est regrettable que l’énergie dégagée par les titres introducteurs, « The Core » et « My Blood », soit éphémère. Car des moments que l’on peut qualifier de mielleux et d’opportunistes prennent souvent trop de place par la suite. Et si le groupe avait voulu jouer la carte de la simplicité et du « nian-nian » au détriment d'une musique de qualité afin de rafler le plus de fans ? « No Place For Heaven » qui a vu comme invitée, Cloudy Yang (Avantasia) et « Kiss Of An Angel » figurent comme les porte-paroles des Beaux Sentiments… Et C.O.P. UK vaut mieux que cela. 

Les sections rythmiques auraient pu gagner en originalité... En effet, le combo Scott (basse)/ Kev (batterie), même s’il sait se montrer percutant, s’est trop souvent reposé sur ses acquis sur des titres comme « Catch Me If You Can » et « No Mans Land »… C’est dommage car ils ne reflètent pas le niveau de ces musiciens qui nous ont déjà surpris à plusieurs reprises. Malheureusement, la surprise n’est pas forcément au rendez-vous sur No Place For Heaven

Pourtant, c’est une évidence, C.O.P. UK est déterminé et veut franchir de nouvelles étapes et à rentrer dans la cour des grands ! C’est-à-dire que les sonorités sont homogènes et que la production, très léchée, met en valeur le corps instrumental. Les riffs de guitare s’enchaînent progressivement et se fondent dans un ensemble très propre… C’est le cas des titres « The Core » ou bien « Halo » caractérisé par ses triolets introductifs. Ce sont là les deux gros morceaux de l'album qui valent le coup d’être écoutés.  

No Place For Heaven n'est peut-être pas le meilleur album de l'année 2016, mais il demeure toutefois très agréable. Malgré les petits défauts, cet album montre un C.O.P. UK. Maintenant, tout ce que nous souhaitons à la formation, c’est de passer du bon temps en compagnie de Helloween et Rage !