The New Roses - Dead Mans Voice

Présenté par Napalm Records comme l'avenir du Hard Rock, voire même comme l'un des tous meilleurs groupes du style actuellement, The New Roses a forcément attiré notre attention. D'ailleurs, le groupe allemand n'est peut-être pas inconnu de tous puisqu'il a tourné en fin d'année dernière en compagnie de ses légendaires compatriotes, Accept.

Le nom du groupe et l'artwork de ce deuxième album, intitulé Dead Man's Voice, rappellent évidemment Guns' N' Roses. The New Roses sera-t-il donc ce que Airbourne a pu être pour AC/DC ? La réponse est non ! Si la bande à Axl, Slash et consorts est évidemment une influence pour The New Roses et notamment pour la voix de Timmy Rough (qui rappelle celle d'Axl Rose et de Tom Keiffer), le chanteur sait aussi faire preuve d'un côté grunge, comme sur le titre éponyme. On a donc droit à un gros Hard Rock US, qui ne renie pas ses influences (la ballade « What If It Was You » nous évoque Bon Jovi) mais qui comporte également sa part de modernité pour rester au goût du jour.

Le groupe dispose d'un potentiel commercial assez énorme (les morceaux sont presque tous calibrés au format single), et s'il n'était pas allemand, il trusterait sans doute déjà les radio rock US. Ceci étant, il faut avouer qu'avec la description du groupe faite par le label, on était en droit de s'attendre à quelque chose de plus « pied au plancher » et à des refrains mémorisables en un instant. Mais ne vous y trompez pas, les guitares restent tout de même heavy et affichent une belle couleur sudiste. Tous les morceaux vous feront taper du pied, remuer la tête et le postérieur tout en sirotant un bon verre de tonton Jack.

Le problème avec ce second opus de The New Roses, c'est que tout est bon mais rien n'est vraiment exceptionnel et ne nous fait grimper aux rideaux, même si on s'imagine bien rouler à fond de balle sur une autoroute californienne avec l'album en fond sonore ! Ceci dit, on ira voir le groupe dans un contexte live avec grand plaisir car c'est sûrement sur scène qu'il atteint une dimension supérieure.

Nous n'avons donc pas ici le meilleur groupe de Hard Rock actuel (Napalm lui-même dispose de bien mieux, Audrey Horne à tout hasard) mais ce Dead Man's Voice laisse tout de même entrevoir de très belles possibilités et nous n'avons aucun doute que le groupe saura faire encore mieux par la suite et ainsi s'affirmer sur le devant de la scène.