Desert Moutain Tribe - Either That Or The Moon

Il faut l’avouer, sortir son premier album est toujours une tâche compliquée. Un groupe doit se chercher, se trouver et conclure à un objet qui reflète au mieux leur personnalité ! Ce fut le cas de Desert Moutain Tribe pour qui la conception de leur premier album aura pris quatre ans. Quatres années de dures labeurs qui ont abouti à cet objet, Either That Or The Moon. Ouvrez le livre et laissez-vous surprendre par les mélodies de ce manifeste…  

… Sur Either That Or The Moon, nous retrouvons les Britanniques tels que nous les avions découverts sur leur premier Ep sorti en 2013. Ils sont restés authentiques et simples. Ils dégagent cette même ambiance dès « Feel The Light ». Ce titre a la particularité d’ouvrir l’album de manière très progressive. La guitare crue est vite suivie par la basse puis la batterie des frères Jahn. Toutefois, la section rythmique ne se contente pas de suivre la guitare de Jonty Balls de manière intrinsèque. Philipp Jahn (basse) et Felix Jahn (batterie) forment un duo solide et apportent leurs touches personnelles sur l’ensemble des titres ! 

Se limiter d’estampiller la musique de Desert Moutain Tribe de « Rock Indie » pourrait être perçu comme une insulte envers les Anglais. Car la formation ne se limite pas à cela. Non ! Certes « Take a Ride » est ce genre de titres qui rentrent dans la case du « Rock Indie », mais le groupe est allé plus loin avec des morceaux aux accents plus « Rock Psychédélique » comme sur « OC Dream » où la voix aérienne de Jonty Balls colle bien avec les arrangements sonores. Qu’est-ce que cet album détend…!

Avec un album qui s’inscrit dans la longueur, Desert Mountain Tribe aurait pu s’attirer la foudre de nombreux détracteurs. Mais force est de constater que le groupe a bien fait les choses. Tous les morceaux s’imbriquent et se fondent dans une seule piste, ce qui a la particularité de rendre le voyage plus merveilleux. Et pour cela, pas besoin de space-cake ! Votre ticket pour l’espace est pris en charge par le groupe sur des titres « Take a Ride », « Enos In Space » ou même « Interstellar ». Jamais un voyage sur la lune n’avait couté aussi peu cher ! 

Mieux encore, la compagnie a pris soin de ses passagers. Pendant cette virée, elle ne s’est pas limitée à de simples mignardises pour combler leurs attentes… Non, elle a tout misé sur un enregistrement de qualité pour mettre en avant toutes les vertus de leur musique ! Inutile de vous dire que de nombreuses heures de travail passées en studio ont été nécessaires pour aboutir à des titres comme « Way Down ». La guitare revêt de nouvelles couleurs à chaque instant. Parfois elle est claire, parfois plus crue et tantôt un solo saupoudré de « wah-wah » vient donner du goût à l’ensemble. Une réussite à tous les niveaux pour Desert Moutain Tribe

Either That Of The Moon est donc la belle surprise du moment. Plus qu’une simple révélation, Desert Mountain Tribe a prouvé avec cet album qu’il était fait pour durer dans le temps. Et c’est bien le mal que nous lui souhaitons: continuer de la sorte dans un monde où les groupes prometteurs ne cessent de se multiplier chaque jour.