Distorthead - Invasive Species

 

Comme tous les jours la voiture jaune passe devant chez moi et aujourd'hui elle s'y arrête meme pour me livrer un colis tout chaud en provenance de Montreal. Quelle ne fut pas ma surprise !!!

À l'intérieur s'y trouve le tout premier album du groupe Distorthead. J'allume donc ma chaîne-hifi et enclenche la touche play.

Ce premier album fait office d'avertissement, il vient prouver la détermination des québécois à conquerir le monde entier avec son mélange de melodic death et de metalcore.

Il y a du 'core' dans tous ça, ce qui fait qu'aux premiers abords mes oreilles chastes ne sont pas acquisest d'avance. L'album se veut tres mélodique mais sans jamais se répéter, il tourne dans ma chaîne et je ne m'en lasse pas.

Le deuxième point fort selon moi sera le son, il permet à l'auditeur de bien profiter de toutes les petites subtilités instrumentales ( un bon point pour le Swsstudio). Le chant représente un atout majeur dans la composition du groupe, à coup de screams et de growls le bonhomme offre une réelle dimension aux compositions. Les guitariste rivalisent de technique et de dualité dans la plupart des morceaux ce qui en fait de très bon musiciens , tailléspour ce style de metal.

Le style du groupe ??? Alors là je seche un petit peu. Je ne le trouve pas assez "death" pour du melodic death et pas assez "core" pour du metalcore, melocore ne me semble pas adapté du tout non plus, donc il faut préparer vos oreilles à quelque chose qui fait du bruit.

Cet album garde un parfum très fort de passion et de travail pour en arriver à ce résultat là, dans la droite lignées des choses deux adjectifs me viennent à l'esprit : agressif et violent. Mais pas seulement, car cela ne suffit pas à composer, il faut aussi du talent, de l'énergie, du savoir-faire et de la hargne.

Les québécois marqueront avec leur premier album les fondations du groupe, qui avec encore plus de personalité fera tomber les frontières. Ce disque est très bien travaillé et éxecuté mais mérite que vous accentuiez le côté personel du groupe, du son. Continuez comme ça, dans cette direction une jolie place vous attend.
Pour les lecteurs qui le souhaitent je vous invite vivement à jeter une oreille sur leur premier single Invasive species (dispo sur Youtube) pour vous faire une idée de l'envergure de la bête. (Je refuse de mentionner le montant en dollars du chèque présent dans mon colis).