Download Festival Paris 2017 - Le rendez-vous est pris !

Événement créé à la base en Angleterre, le Download Festival s'est peu à peu développé au fur et à mesure des années, apparaissant dans plusieurs pays voisins. C'est en 2016 que s'est tenue la première édition française, dans les environs de Paris et présentant des groupes qui avaient pu faire tourner la tête à de nombreux metalheads de la région : Rammstein, Iron Maiden, Korn, Ghost... Rebelote en 2017, avec de nouvelles formations mais également un nouveau lieu ! Place au Download Festival de Paris, qui sera organisé du 09 au 11 juin 2017.

Parlons tout d'abord du lieu du festival, qui est déplacé plus loin de Paris, à Brétigny-sur-Orge. Certes, la distance sera plus longue que pour aller à l'Hippodrome de Longchamp, mais les groupes suivants ne vous retiendront pas longtemps chez vous !

Sur place, la rédaction de Metal Cunt aura l'occasion de croiser plusieurs formations de notre enfance, que l'on sera heureux ou pas de (re)voir comme les fameux Linkin Park, Blink-182 ou encore Green Day. Les déjantés de System Of A Down risquent également d'attirer du monde, prêts à déballer leurs titres toujours aussi fédérateurs auprès du public, qu'il soit metalhead ou pas. Il faudra également surveiller les américains d'Alter Bridge et leur musique des plus nerveuses.

Le Download Festival a cette particularité de proposer une programmation finalement assez éclectique. Auprès des thrasheux Slayer et Lost Society vont par exemple se cotoyer d'autres belles scènes, dont les scènes Hardcore et Metalcore/Deathcore, avec des groupes qui risquent bien de faire bouger les masses : Caliban et ses circle pit/Wall Of Death légendaires, Architects et ses rythmiques totalement folles, Tesseract et ses ambiances Djent atmosphériques, Hatebreed et leur énergie qui fait toujours très mal dans le pit, Suicide Silence et son Deathcore destructeur ou encore les petits voyous français de Rise Of The Northstar... L'on oubliera pas Pierce The Veil, Crown The Empire, Suicidal Tendencies et Code Orange !

Parmi les artistes qui pourront attirer notre regard, on pourra noter le seul groupe représentant du Metal Symphonique sur le Download Festival, Epica. Devildriver, Dagoba, Soilwork ou les français de Gojira, qui seront une nouvelle fois très attendus, seront également de la partie pour ne pas faire dans la dentelle et retourner le pit comme ils savent si bien le faire. Les fans de musique plus ambiante, plus atmosphérique pourront de leur côté aisément se tourner vers des groupes comme Blues Pills, Paradise Lost, Solstafir ou Mars Red Sky. Dans le côté musique bizarre, Kontrust ou encore Kvelertak pourraient bien surprendre leur monde ! On finira par le groupe sensation venant tout droit des États-Unis et rassemblant notamment quelques ex-membres de Rage Against The Machine, j'ai nommé Prophets Of Rage. Encore une formation qui risque de faire pas mal de boucan du côté de la banlieue parisienne.

La première édition avait été réussie, il n'y a donc pas de raison pour que celle-ci ne le soit pas, notamment avec une affiche encore plus solide que l'année dernière. On a déjà hâte que le mois de juin arrive, lançant pour de bon la saison estivale des festivals pour les metalheads !

Le Download Festival, c'est du 09 au 11 juin 2017 à Brétigny-sur-Orge dans le département de l'Essonne, à 28 kilomètres au sud de Paris.

 

Découvrez sans plus tarder la liste des artistes de cette édition 2017.

Pour acheter vos billets, suivez ce lien.

Et puisque je les adore, quoi de mieux que de vous balancer un petit son des autrichiens de Kontrust !