Duel - Fears Of The Dead

 

Fondé seulement l'an dernier, notamment par deux ex-Scorpion Child, Duel est un quatuor texan de rock/metal old school. Entre le classic rock et le doom/stoner, Fears Of The Dead se veut un manifeste pur et dur de metal (c'est le groupe qui le dit!).

Line-up :

Tom Frank (guitare, chant)

Derek Halfmann (guitare)

Shaun Avants (basse, chant)

JD Shadowz (batterie)

 

De par la pochette de son premier album et son label (Heavy Psych Sounds, pour ne pas le citer), Duel risque d'être pris pour un énième groupe de stoner ou de psychédélique qu'il n'est pas.

Les texans sont en effet une vraie rencontre entre le classic rock et le stoner certes mais on ne peut les classer ni dans l'un ni dans l'autre.

Une fois n'est pas coutume on va commencer par parler de ce qui ne pas chez le quintet. Le principal défaut de ce Fears Of The Dead est son manque d'inspiration, on est piqué par les fortes ressemblances entre de nombreux riffs. D'où une impression de redite gênante en plus d'une certaine linéarité générale. Ici pas de révolution au rendez-vous et par conséquent changer trois notes à un riff gâche quelque peu le plaisir d'écoute dans un style qui commence à être usé jusqu'à la moelle. Tous les Sabbath, Pentagram ne sont jamais très loin. Un plaisir qui existe bel et bien !

Dès l'éponyme qui ouvre les hostilités on apprécie les riffs groovy et le refrain efficace sur lequel Tom Frank prend un ton plus cérémonieux proche du doom. La recette simple mais efficace du combo fait mouche et l'on se surprend à reprendre les refrains de « The Kraken », « Fears Of The Dead » et « Electricity » dès la troisième écoute. Très inspiré par les fabuleux irlandais de Thin Lizzy notamment dans ces twin- guitars, vestige d'un autre temps.

Finalement le soucis de Duel est d'être trop obtu, en voulant se la jouer « oldie » à tout prix l'ensemble ressemble à tout ce qui s'est fait dans le genre ; que ce soit avant ou depuis quelques années avec la scène revival.

Si Duel manque de personnalité le plus gros problème est surtout la linéarité qui finit par se dégager des compos. L'efficacité des compos et le très bon chant de Tom sauvent quelque peu l'ensemble mais rien de bien transcendant ici, Fears Of The Dead est juste un moment sympathique de classic rock 70's aux ambiances plombées (mais pas trop non plus). A conseiller à tous les papis du rock comme MTV aiment les appeler.