Dust Bolt - Mass Confusion

Cette année au Hellfest 2016, le peuple de Clisson avait bien apprécié le Thrash/Crossover des Dust Bolt, jeune formation allemande qui ne manque pas d’ambition… Après cette édition, la tête reposée, j'apprends que Dust Bolt vient juste de sortir son nouveau méfait via le label Napalm Records. Portant le nom de Mass Confusion, ce dernier album allait-il retranscrire l’énergie que le groupe avait dégagé au Hellfest ? 

N’y allons pas par quatre chemins, Mass Confusion offre ce que Dust Bolt sait faire de mieux: un Thrash « Old School ». La surprise n’est donc pas au rendez-vous à l’écoute du Crossover dopé de « Sick X Train » et du titre éponyme « Mass Confusion » qui aime jongler entre triolets et breaks-assassin. Quoi qu’il en soit, votre nuque prendra sûrement beaucoup de plaisir à écouter ces morceaux, à ses risques et périls !

Ce qui aura retenu notre attention, c’est bien la volonté du groupe à se renouveler à chaque morceau… En effet, la musique des Dust Bolt, n’est pas très original, mais offre un beau panel de ce qu’est le Thrash Metal en 2016. De plus, tous des morceaux se distinguent les uns des autres comme la piste « Allergy » qui marque avec son introduction acoustique vite balayée par des gros bourdonnements de basse et un chant rayé ! Mais le groupe s’affirme, et n’a plus peur des pré-jugés en intégrant à Mass Confusion sa toute première ballade. Portant le nom d’ « Exit », ce morceau, qui joue sur l’émotif -avouons-le- montre un groupe qui a muri, et qui sait varier les ambiances au fil des morceaux. 

Justesse et précision de A à Z. Tout est parfait, naturel et authentique à souhait. Pourquoi ? Sur des titres comme « Empty Faces », « Allergy » et « Mind To Gap », les mélodies des guitares s’entrêmèlent bien et la batterie est parfaitement dosée. Elle mêle technicité et self-control. Pas mal pour des jeunôts !

Et ce flow ! Lenny n’est jamais en manque de souffle lorsqu’il doit déverser de nombreux vocalismes. On sent bien que le bonhomme a longuement étudié les caractéristiques vocales de Mike Muir (Suicidal Tendencies) et Kurt Brecht (D.R.I.). En effet, que ce soit sur « Taking Your Last Breath », « Turned To Gray » ou même « Mind The Gap », ce chant saccadé ne laisse personne indifférent ! Est-ce que parce qu’il s'allie parfaitement aux guitares qui tambourinent les troufions bien comme il faut ? Peut-être bien. Rien n’est plus sûr, les parties de guitares vous inculqueront une belle claque à chaque fois.   

Encore une fois, les Dust Bolt auront prouvé que leur musique était taillée pour la scène. Mass Confusion contribuera bien sûr à étoffer la setlist des allemands. Il faut dire que leur style ne se cantonne pas qu’un un seul et que la qualité de la captation nous fait souvent penser à du « live » notamment ce fameux titre « Portraits of Decays » qui est riche en sonorités Punk / Rock très accrocheuses.

Le constat est sans appel. S’il est évident qu’avec ce Mass Confusion, Dust Bolt ne révolutionnera pas le Thrash/Crossover, il montre que des nouvelles formations sont prêtes à prendre le relais de groupe comme Kreator, Destruction ou même Sodom.