Glowsun - Beyond The Wall Of Time

Glowsun est le genre de groupe qui a évolué de manière spectaculaire ces quatre dernières années. Signature avec Napalm Record oblige, la formation de Stoner Psychédélique bénéficie désormais du soutien dont elle avait besoin pour faire parler d'elle. C’est donc sans surprise que nous les avons vus tourner en masse non seulement dans l’Hexagone mais aussi à l’étranger où ils se sont liés d’amitié avec de nouveaux fans, souvent venus en nombre les acclamer. En 2015, c’est une toute nouvelle étape qui s’offre à eux avec Beyond The Wall Of Time. Leur ascension est-elle déjà toute tracée ? À voir…

Pour un album qui traite du temps et de ses dérivées, Glowsun n’aura pas frolé le hors-sujet. Cette thématique omniprésente dans Beyond The Wall Of Time ne laissera pas indifférents les initiés de la philosophie Métaphysique d’Aristote. Cette pensée colle à merveille avec leur musique spirituelle. De « Arrow Of Time » à « Endless Caravan » en passant par « Against The Clock », on pourra profiter de cet aspect si hypnotisant. Certains pourront parler d’un concept-album, idée bienvenue !  

Une qualité de son exemplaire pour un groupe qui l’est tout autant. Ce dernier rejeton des Glowsun est le fruit d’un travail long et très pointilleux. Bien que le Stoner ne se prête pas forcément à une tâche de cette envergure, la bande aura tout de même pris le temps d’arranger chacune des notes et enchainements dès les premières mesures ultra-progressives de « Arrow Of Time » avec ses fameux battements de coeur à faire vibrer un défibrillateur. 

Partout dans cette galette, on retrouvera le style qui a fait la gloire des Nordistes. Un alliage maitrisé de ce qui se fait le mieux dans le Stoner accompagné de quelques effets personnels. Entendez par cela que les enchainements entre les tempos plus lourds et les passages mélodiques sont dignes d’un Black Sabbath revisité. Le crédit donné aux effets fait également la différence. Car Johan Jaccob et Ronan Chiron ont sorti leur panoplie de pédales d’effets. Effets qui se veulent tout aussi addictifs qu’une bonne dose de L.S.D. dans l’onirique « Shadow Of Dreams » constitué de deux mouvements séparés par une batterie groovy non sans intérêt ! Sans cesse, Glowsun repousse ses limites à chaque coup de grosse caisse martelé par Fabrice Cornille, rythmes qui transpirent l’âme à des kilomètres. 

Cependant, même si composer un album instrumental à 99% est un choix judicieux de la part des Nordistes, quelques lignes de chant auraient été les bienvenues. Il faut dire que leurs mélodies pourraient laisser place à de telles escapades... La preuve avec « Against The Clock » qui ne laisse qu’une place très infime aux chants intimes de Johan Jaccob. Malheureusement pour nous, la présence de cette denrée rare ne sera que de courte durée. Conséquence d’une telle lacune, les riffs, pourtant très bons, paraissent un poil trop répétitifs et gâchent un peu notre plaisir. Néanmoins, si quelques longueurs se font ressentir au fur et à mesure, il ne faut pas oublier que la musique entreprise est taillée pour la scène et que les supports CD/Vinyle/MP3 n’équivaudront jamais la puissance que le groupe délivre en live. Cela pris à part, l’homogénéité des titres et la cohérence des enchainements font de cet album un seul tout, une sorte de long fleuve tranquille à exploiter dans les prochains concerts de la bande. 

Un manque de chant, certes, mais une très belle pièce en fin de compte. Avec Beyond The Wall Of Time, les Glowsun sont montés d’un cran et peuvent ainsi se placer aux côtés des plus grands du genre. La preuve avec ces dates toujours plus intéressantes qui n'en finissent plus. En 2015, Glowsun a fait le pari de l’audace et nous ne pouvons que les féliciter.