Grave Plague - The Infected Crypts



Originaires de Cleveland dans L’Ohio, vous n’avez jamais peut-être jamais entendu parler des Américains de Grave Plague. Normal vu que le groupe s’est formé il y a seulement deux ans de cela et qui nous présente une démo de deux titres intitulée sobrement The Infected Crypts chez Redefining Darkness Records.

Line-up:

Joseph Reed – Vocal

Thomas Haywood – Basse

Caleb Bingham – Guitare

Michael Wilson – Guitare

Anthony Biello – Batterie

Autant vous le dire tout de suite, ici on parle de death metal. De toute manière, la pochette résolument  macabre de cette œuvre ne laisse aucun doute sur son contenu. Ce n’est jamais facile de devoir donner son appréciation pour une réalisation de deux titres. Néanmoins, on se rend très vite compte que ces gars-là savent ce qu’ils font et cela se remarque dès les premiers riffs. Du death metal à l’état brut dénué de tout superflu. Nostalgiques des années fastes du death, Grave Plague est taillé sur mesure pour vous. Du bon, du très bon même. Hormis les influences assumées du groupe telles que  Autopsy,Immolation, ou encore Death, c’est du côté de la scène suédoise qu’on retrouve la tendance la plus évidente. En un mot, si Grave Plague avait été un groupe suédois dans les années 90, il serait placé au firmament à côté des monuments tels que Grave, Dismember ou encore Entombed. Quand on écoute le premier titre « Arise The Infected » par exemple, on croirait presque que celui-ci était tiré d’un Clandestine ou d’un Left Hand Path d’Entombed. Ce n’est cependant pas une pâle copie car Grave Plague possède un réel savoir-faire et semble maitriser les ingrédients d’un bon death old-school avec une pointe de modernité à la sauce américaine. Et quelque part, vocalement, on sent planer l’ombre d’un certain John Tardy d’Obituary en plus compréhensible.  On regrette presque qu’il y ait que deux titres parce que ce que le quintet nous propose avec cette démo est de très haute volée.

Grave Plague, retenez bien ce nom, parce que très bientôt vous allez en entendre parler. Il n’ y a pas si longtemps que cela, nous avons découvert le groupe Undead qui officie également dans le même registre. Tout ce qu’on peut dire, c’est qu’heureusement que de tels groupes existent pour perpétuer ce death old school qui est de plus en plus oublié mais ô combien précieux. En espérant que l’aventure Grave Plague conitnue, apprécions à sa juste valeur ce The Infected Crypts.