Interview - Entropia Invictus - Hellfest 2017

Nous sommes samedi, le soleil tape dur, et il fait bon de ce poser au stand Sailor Jerry pour rester à l'ombre et boire un bon coup! C'est ici qu'on a rencontré les mecs du groupe Entropia Invictus.

 

Salut, on commence par une présentation?

Pierjan: je suis Pierjan Vadeboin, batteur d'Entropia Invictus

Jérôme: Moi je m'appelle Jérôme Bougaret, je suis guitariste et chanteur d'Entropia Invictus. Entropia Invictus c'est un groupe de Black-Death Sympho, et on vient de sortir notre album: Human Pantocrator!

 

Vous êtes carrément dans l'univers, l'ambiance Black metal, quels sont vos groupes préférés et vos inspirations?

Jérôme: Là ce qu'on peut citer comme référence c'est des groupes comme Fleshgod Apocalypse, Septic  Flesh, Cannibal Corpse , pour le côté Black Symphonic. Mais il y a aussi des groupes comme Behemoth ou des groupes plus brutal...

Pierjan: En fait, des groupes comme Belphegor ou Behemoth nous montre quel niveau d'émotion on peut atteindre quand c'est transmis dans une musique, jusqu'où ça peut aller!

 

Pourquoi le nom Entropia Invictus, qu'est ce que ça veut dire?

Jérôme: Ça veut l'entropie Invincible! L'entropie c'est un terme de thermodynamique qui mesure le chaos d'un système. Et une fois que l'entropie est enclenchée  elle ne peut qu'augmenter. Et donc, ce côté de force qui est en perpétuelle augmentation, ça correspondait beaucoup à l'état d'esprit du groupe, mais aussi à ce qu'on veut retranscrire à travers notre musique.

 

D'ou viens cette touche mélodique dans  vos titres?

Jérôme: Au niveau des compos ça s'organise toujours autour de la mélodie de la guitare, qu'on compose avec Jordan. Donc on propose un morceau tout construit mais seulement avec les lignes de guitares et on les envoie ensuite par fichier au batteur et au bassiste qui composent leur propre partie et quand ils nous les renvoient on découvre un morceau qui peut être tout à fait différent de ce qu'on c'était fait à l'idée. Et c'est très enrichissant, souvent, ça dépasse ce qu'on pensait faire à la base. Donc chacun a sa part de responsabilité en quelque sorte!

Pierjan: Chacun apporte une nouvelle dimension , ça va dans une autre direction que  ce que les premiers avaient imaginé! Ça apporte une nouvelle façon de penser la même musique: une nouvelle façon de voir la même chose.

 

Parmi vos compos, il y en a une que vous préférez?

Jérôme: Comment tu dirais à tes parents de choisir leur meilleur enfant? ... C'est pas possible! Bah là c'est pareil!

 

Qu'est ce qui vous a poussé à vous lancer pour de bon dans la musique?

Jérôme: Moi ça fait un bout de temps que ça me travail puisque j'ai commencé la guitare il y a une vingtaine d'année! Donc depuis mes cinq ans ça m'a jamais lâché! J'ai commencé par jouer dans des groupes de reprises et très rapidement j'ai voulu exprimer ma propre personnalité, mes propres émotions, et véhiculer mes propres messages à travers la musique.

Pierjan: Pour ma part, la batterie ça reste MA VIE depuis bien une dizaine d'années maintenant! Et quand tu vie chacun de tes moments autour d'un instrument - Et même autour du metal - du coup c'est ce que tu fais tout le temps! Et tu as besoins à un moment que ce soit inscrit sur un album! Et bientôt plusieurs albums!

 

Tu m'ouvre une porte là! Il y a déjà un album en préparation?

Jérôme: C'est à dire que notre album Human Pantocrator est sorti en début d'année, mais on a du matériel au niveau musical qui serait suffisant pour enregistrer un nouvel album!

Pierjan: C'était une manière très maladroite de dire qu'on a pas envie de s'arrêter là!

 

Quand vous parlez à votre famille de ce que vous faites, qu'est ce qu'ils en disent?

 Jérôme: Ils ont pas vraiment d'avis, ils m'ont toujours soutenu, dans tout ce que j'ai fais! Ma première guitare, c'est mes parents qui me l'ont payé, quand on a tourné un clip il y avait des effets spéciaux qui ont été fait par mon père. Enfin mes parents m'ont toujours soutenu, même si ils trouvent que j'ai une voix de monstre etc... Mais ils sont toujours derrière moi, il n'y a aucun soucis pour ça.

Pierjan: De mon côté ils conçoivent même pas que ce qu'on fait puisse être de la musique. Cependant, ce que je fais, ils ont toujours réussi à faire en sorte que je le fasse à fond! Ils m'ont toujours aidé à enlever des blocages. Tu sais, quand on fait de la batterie on a toujours des blocages! Comme la puissance sonore que ça dégage! Mais ma famille a toujours été là pour m'aider à régler ce genre de problème, pour pouvoir m'exprimer, pour pas avoir ces blocages quoi! Tu peux pas jouer de la batterie dans un appartement à Lyon... Avec mes parents on était toujours là à bricoler, trouver des solutions aux problèmes. Toujours pour que je puisse m'exprimer à 100%.

 

Qu'est ce que vous pensez de l'affiche de cette année?

Jérôme: Bah écoute, nous on prend notre pied. Pour tout te dire on a passé notre vendredi à camper devant la Temple. Donc on a vu des groupes comme Belphegor, Marduk, des groupes phares! J'avais jamais eu l'occasion de les voir en live, donc c'est un réel plaisir!

Pierjan: Moi je suis très satisfait de trouver des groupes qui sont parmi mes favoris, dont Belphegor comme il l'a dit! J'ai campé devant la scène pour pouvoir les voir au plus près justement.  Et c'est avec plaisir que je suis allez voir des groupes  dont j'ai toujours entendu parler, dont j'ai toujours vu le nom sans vraiment prendre le temps d'aller me renseigner. Bah là j'ai le meilleur moyen de me renseigner. C'est de les voir en vrai! Bah je vais te dire, je suis pas déçu!

 

Est ce que vous avez espoir un jour de jouer au Hellfest?

Jérôme: C'est toujours un espoir! Tout groupe de metal caresse cet espoir de jouer un au Hellfest! Après, si ça ce réalise tant mieux, si ça ce réalise pas, c'est pas grave quoi!

Pierjan: Est ce que t'as l'espoir un jour d'être un super héro? Bah la c'est pareil!

 

Vous avez des projets pour le groupes? Des lives, etc... ?

Jérôme: Bah là,  pour le prochains live on a le Koolos'Fest, le 8 juillet à Roanne en compagnie d'Ultra Vomit, de Benighted et bien d'autres! Et ça promet d'être une belle soirée bien brutale! Et on joue aussi le 23 septembre à Clermont à la Coopérative de Mai pour la nuit du metal. Donc on est très content de faire parti de la programmation. Et en ce qui s'agit des projets futurs, on a assez de musique en stock pour faire un deuxième album !

Pierjan: Mais on en dira pas plus!

 

Merci pour ce temps que vous m'avez accordé! Vous avez un mot à dire avant qu'on ce quitte?

Jérôme: Merci à toi de nous avoir accordé cet interview, c'était sympa. Et pour tous les lecteurs de Metal Cunt j'espère qu'ils vont pouvoir découvrir Human Pantocrator et qu'ils auront autant de plaisir à l'écouter que nous à le jouer!

Pierjan: Tu sais moi j'aime Human Pantocrator parce que je m'y suis consacré pendant un certain temps pour le faire. Même si je trouve que c'est un bon album ça n'a rien à voir par rapport au fait de venir le voir jouer en concert! Tout ce que je peux dire c'est que si vous avez aimez Human Pantocrator: venez nous voir en concert! Venez vous éclater avec nous, venez en concert! Vous verrez ça prend une toute autre dimension!

 

Line up: 

Jérôme Bougaret: Chant et guitare

Jordan Chevreton: Guitare

Loic Bertrand: Basse

Pierjan Vadeboin: Batterie

Albums:

 

Human Pantocrator