Interview - Leaves' Eyes

Notre rédaction ne comptait pas rester inactive, même en ce début d’année où feux de cheminées et fauteuils moelleux sont de rigueur ! Le groupe de Métal Symphonique Leaves’ Eyes était de passage à Paris ce vendredi 19 janvier afin de promouvoir son tout dernier album, Sign Of The Dragonhead. Entretien avec les deux chanteurs de la formation, Alexander Krull et Elina Siirala, directement dans le hall de leur hôtel.

Salut vous deux, comment allez-vous ? Vous avez prévu de partir en tournée avec Mayan cette année, qui est également dans un registre symphonique, mais beaucoup plus death. Êtes-vous familiers avec leur musique et avec les membres du groupe ?

Alex : Oui, en fait, Mark Jansen de Mayan, qui est aussi le guitariste d’Epica, est un très bon ami à nous. On parle très souvent d’organiser des concerts tous ensemble. Nous connaissons d’ailleurs très bien le reste du groupe. Leur côté symphonique, comme tu l’as dit, est beaucoup plus lourd, mais c’est l’utilisation des orchestrations dans nos deux groupes respectifs qui rend vraiment cohérente cette affiche de tournée, rien de plus. On est vraiment très contents de jouer avec eux, ce sont de vrais camarades de scène.

Vous aviez plusieurs concerts pour la sortie de votre album le 12 janvier. Comment c’était ?

Elina : C’était absolument incroyable. Le public chantait avec nous, il connaissait d’ores et déjà les titres, ce qui était magique ! Il y avait vraiment une très belle atmosphère et cela m’a encore plus mis en confiance pour interpréter les nouveaux morceaux sur scène. Je me sens dorénavant prête et motivée comme jamais !

Alex : Des vikings sont venus performer sur scène pour nous afin de rendre les shows encore plus grandioses ! Ces mêmes guerriers avaient également participé à nos propres vidéos promo, il était donc logique de les inviter à nos concerts pour qu’ils montrent un peu ce qu’ils savent faire.

Justement, parlez-moi rapidement de ces vidéoclips. Vous avez dû vous éclater !

Elina : Tourner tous ces clips a été une fantastique expérience. Les journées furent longues et mouvementées mais cela valait le coup ! L’amusement était au rendez-vous, c’est sûr ! Nous avons tourné dans des lieux sublimes, et cette beauté des paysages faisait oublier le fait que nous avions régulièrement les pays mouillés à force d’enregistrer au bord de l’eau ! (Rires !)

Alex : On a tourné ces clips en Norvège (pour ‘’Across The Sea’’) et dans le nord de l’Allemagne (pour ‘’Sign Of The Dragonhead’’). Des lieux d’exception, avec des figurants d’exception ! Les troupes vikings qui nous accompagnent dans ces clips venaient de plusieurs pays, avec des cultures différentes, et tout s’est très bien passé. La convivialité et l’échange étaient au rendez-vous !

Quelle est l’histoire de ce nouvel album ?

Alex : Sign Of The Dragonhead continue en quelque sorte l’histoire d’Harald Hårfagre, premier roi de Norvège. Cette nouvelle histoire illustre alors la manière dont les armées d’Harald ont conquiert de nouveaux territoires en s’étendant jusqu’aux Îles Féroé ou les Îles Shetland.

Les guitares ont l’air plus directes et rentre-dedans dans cet album. Les passages folkloriques sont peut-être plus nombreux et, dans le même temps, les claviers ont l’air plus mesurés…

Alex : Il s’agissait de notre état d’esprit au moment de rentrer en studio pour composer les nouveaux morceaux. Nous voulions des morceaux qui envoient ! (Rires !) Mettre en avant les guitares est totalement voulu de notre part, car cela illustre bien le côté Métal que nous avons toujours voulu pour Leaves’ Eyes. Une fois que nous avons cette base Métal, nous y collons nos ambiances plus atmosphériques et folkloriques.

Quelle a été ta participation à l’album, Elina ?

Elina : En fait, quand je suis arrivée dans la phase de pré-production de l’album, beaucoup de choses avaient déjà été faites. Cependant, j’ai dû analyser l’ensemble des mélodies de Sign Of The Dragonhead afin de pouvoir y coller ma voix de la manière la plus harmonieuse possible. J’ai également participé à quelques chants d’accompagnement. Ce fut un énorme plaisir que de pouvoir travailler dans le propre studio du groupe. Le processus de création de l’album a forcément été plus simple.

Tout se passe donc pour le mieux dans le groupe depuis l’arrivée d’Elina ? Quels sont tes plus beaux souvenirs depuis ces deux ans, Elina ?

Elina : La tournée avec Sabaton l’année dernière était juste monstrueuse ! Ce sont vraiment de chics types, et surtout très drôles ! Le Metal Females Voices Fest 2016 était également une très belle expérience pour moi. Je n’avais jamais été aussi excitée sur scène que durant notre show à ce festival ! (Rires !)

Alex : L’arrivée d’Elina a été une très belle chose pour nous ! Nous sommes très heureux de la compter dorénavant parmi nous !

Propos recueillis par Aurélien

Line Up :

Alexander Krull : Chant

Elina Siirala : Chant

Thorsten Bauer : Guitare, Basse

Pete Streit : Guitare

Joris Nijenhuis : Batterie

Albums :

Sign Of The Dragonhead (2018)

King Of Kings (2015)

Symphonies Of The Night (2013)

Meredead (2011)

Njord (2009)

Vinland Saga (2005)

Lovelorn (2004)