Interview THE OBELISK

-Tout d’abord, merci de nous accorder cette interview

Pas de problème, merci pour votre attention !

-Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur vous ?

Bien sûr, nous sommes deux mecs du coin de Chicago (Etats-Unis) et nous avons une énorme passion pour la musique. Nous avons grandi en en écoutant beaucoup, surtout du métal. J’ai commencé à apprendre la guitare seul quand j’avais 14 ans. Josh chante depuis près de cinq ans maintenant, il a commencé à jouer de la basse et quand l’opportunité s’est présenté il a pris le poste de chanteur dans son ancien groupe, ce qui a mené à notre rencontre pendant un concert local durant l’été 2011. En ce moment, nous travaillons, allons à l’université et nous essayons de nous en sortir.

-Vous venez de sortir votre second EP Microcosm, avez-vous eu des retours positifs pour l’instant ?

Oui, absolument ! L’album a été téléchargé pas mal de fois et certains fans ont donnés un peu d’argent, et même si notre principal objectif n’est pas de gagner de l’argent par notre musique, cela nous aide beaucoup. Etant donné que c’est Josh et moi qui faisons tout, cela peut devenir très couteux.

-Comme je l’ai mentionné dans ma chronique, vous êtes passés de 5 à 2 membres seulement. Est-ce que cela a influencé l’écriture et l’enregistrement ?

Cela a définitivement influencé le son de notre second EP. Au lieu d’avoir à passer par 5 personnes différentes, nous avions seulement à nous échanger nos idées, ce qui a donné plus de résultats. Dans un sens, c’était plus de travail pour moi car je devais programmer la batterie, écrire les parties de basse, enregistrer toutes les parties  de guitare rythmique et solo, ainsi que de m’occuper de l’écriture de certaines des paroles, mais ça a été plus facile à finir, parce que je n’avais pas à demander l’avis en permanence des autres membres. Et puis c‘était un challenge amusant!

-J’ai remarqué une différence dans le son de Microcosm. Il semblait être moins Deathcore que le premier. Est-ce juste mon impression ou bien c’était prévu?

Non, c’est tout à fait vrai, le son est moins deathcore. Ce n’était pas vraiment notre intention mais plutôt une évolution naturelle dans l’écriture. Josh et moi adorons les groupes de deathcore, but la scène est saturé avec des groupes ‘breakdowns’ et ‘deathcore/djent’. Ce ne serait pas juste pour nos influences de ne rester qu’avec ce son. Nous avons des gouts musicaux très large, qui inclut la pop, le hip-hop et aussi la musique classique. Il n’y a rien de mal à jouer seulement des breakdowns et du deathcore, Josh et moi voulions simplement faire quelque chose qui sorte de notre zone de confort, musicalement parlant.

-Quelles sont vos influences ? Y a-t-il des groupes français parmi eux ?

Oh, il y en a tellement ! Tout d’abord, le premier et le plus important : Gojira. Pas seulement parce qu’ils sont français, mais parce que la musique en elle-même est superbe. J’aime beaucoup tous leurs albums, mais From Mars to Sirius a eu une énorme influence sur ma façon de jouer et de composer. Meshuggah est un choix évident. Ils sont vraiment heavy et innovant, leur influence nous a montré une nouvelle façon d’écrire de la musique, des choses comme les tempos inhabituels et les polyrythmiques. Veil of Maya, qui vient de Chicago comme nous, a beaucoup influencé mon jeu de guitare au début. J’aime également des choses qui ne sont pas métal, de Bjork, Ratatat à Stravinsky. Les autres groupes français seraient : Gorod, A.I. (d) Betraying The Martyrs et nos potes de Weaksaw.

-Est-ce qu’un album est prévu ?

Tout à fait ! La plupart est déjà écrit, nous sommes en train de rassembler ce qui va être inclut dans le mix final. D’après ce que l’on sait, l’album comportera entre 8 et 12 chansons. Le son est très mélodique, mais extrêmement agressive,  c’est sans doute l’album le plus agressive que nous allons sortir.

-Des concerts de prévu?

Pas encore. Nous adorions jouer en live, mais nous avons besoin d’autres membres pour ça. Nous tenons des auditions pour trouver un batteur, un bassiste et probablement un second guitariste, donc si vous lisais ça et que vous êtes intéressé, contactez-nous !

-Y a-t-il quelque chose que vous souhaitez dire à vos fans et aux lecteurs de Metal Cunt ?

Merci de votre soutien ! Nous espérons que vous avez aimé notre nouvelle EP : Microcosm ! Nous espérons vous voir à nos futurs concerts ! Je ferais référence à ma future ex-femme ‘’Metal Cunt’’ juste pour vous! Haha

-C’est tout. Merci encore d’avoir accepté de répondre. Bonne chance pour la suite, on espère avoir bientôt de vos nouvelles !

De rien! (en français dans le texte). Merci à vous !