Interview - The T.A.W.S. - Hellfest 2017

Quoi de mieux pour commencer un Hellfest que de faire une petite interview en pleins sous le soleil des enfers?  Metal Cunt a rencontré The T.A.W.S. groupe de Rock Alternatif français qui a de l'energie et de la bonne humeur à revendre! 

 

 

Salut à vous! Une question très simple, vous pouvez commencez par vous présenter?

Remi: Je suis Remi, l'un des deux guitaristes du groupe

Alex: Et moi c'est Alex, le batteur du groupe!

 

The "T.A.W.S" qu'est ce que ça veut dire?

Alex: ça viens de l'anglais Travel Away the Windmill States: voyage a travers le pays des moulins à vent. C'est une référence direct à l'histoire de Don quichotte, ce chevalier, en bref qui dans sa folie va donc combattre des moulins. On a donc pris ce nom car le but du groupe est vraiment de mélanger des influences très variés, qui vont d'un metal assez extrême à une pop beaucoup plus accessible, tout publique. L'idée, c'était de ce dire " c'est pas grave, on fait ce qui nous plait, en mélangeant des styles qui n'ont pas grand chose à voir les uns avec les autres"

 

D'ou ce choix du moulin à vent comme symbole du groupe!

Alex: Exactement!

 

Vous proposez une musique décrite comme du rock alternatif, quels groupes vous on inspirés?

Remi: Il y a pas mal de trucs différents, c'est Ben, l'autre guitariste qui compose la plupart du temps! Donc je pense que les plus grosse inspirations reste Metallica et Paramore... Avec tout de même "A day to remember" comme autre grosse influence!

Alex: Sinon, tous le monde rapporte un petit peu sa patte, c'est le mélange des genres dont je parlais! La chanteuse par exemple va être très portée sur Muse ou Red Hot, des rock que je dirais plus accessibles et à large publique alors que Ben écoute plutôt du August Burns red ou ce genre de metal, plus moderne et plus incisif.

 

C'est donc les gout de chacun au final, qui constitue la matière du groupe?

Remi: Exact, si je simplifie, quand on part d'un riff quand on compose, comme tous le monde apporte ce qui lui plait à la musique on se retrouve avec quelque chose de très cohérent au final.

 

D'ou est partis l'idée de créer ce groupe, lequel ou laquelle à eu l'idée?

Alex: C'est Ben le premier à avoir eu cette idée, avant il jouait dans un groupe qui a arrêté, alors c'est lui le premier a vouloir former un autre groupe, il a commencé ce projet il y a facilement 7 ans! C'est moi qu'il a contacté en premier pour entamer la partie batterie, puis il a recruté une chanteuse, c'était une volonté dès le début d'avoir un chant féminin. Puis il y a eu du changement de line-up et au final on arrive avec Remi à la deuxième guitare et le dernier arrivé: Pierre-Yves à la basse, qui nous a rejoins il n'y a pas loin d'un an!

 

Votre premier album est très récent (31 Mars 2017) Est-ce que ça n'a pas été trop galère de trouver des collaborateurs ou des studios?

 

Remi: Non, en fait avec les concerts on avait réussis à gagner un peu de sous pour financer l'album! Et pour la batterie, on voulait l'enregistrer en studio, pour ne pas avoir une batterie électronique et tout le mixage a été fait par un ami. Plutôt que de n'avoir que 3 jours en studios. On a pu prendre notre temps pour obtenir quelque chose de propre

Alex: c'est Donc Fabien Devaux qui a fait toute les prises batteries ainsi que le mixage batterie pour proposer un produit et par la suite cet ami qui nous a enregistré c'est Manuel Baron! Il a fait l'enregistrement de toutes les parties guitares, basses, chant ainsi que tout le mixage final.

 

Pour vous deux, est ce que c'est le premier groupe dans lequel vous jouez?

Remi: Non, avant ça j'ai eu pleins d'autres petits groupes tout pourris avec des potes, c'était naze mais bon!

Alex: Moi j'ai plus fait des collaborations, je n'avait pas de vrai groupe, j'intervenais ponctuellement. Pour des remplacement ou vraiment sur de l'événementiel, donc j'ai participé à quelques projets, mais c'était jamais sur le long termes.

 

Est-ce que vous écoutez d'autres styles que du rock et du metal?

Remi: Oui, j'écoutais un peu de rap! Et puis du Jazz aussi, j'avais un groupe de Jazz à la base, alors ça joue un peu. Et puis un peu d'électro, voir même de classique. Mais tous le monde dans le groupe écoute des choses assez éloignés du metal

Alex: Ouais, dans l'ensemble on vise assez large, on est pas vraiment centré sur le metal uniquement. Je dirais qu'à partir du moment où on trouve un intérêt à la musique, peu importe le style, si l'artiste aime ce qu'il fait, qu'il fait quelque chose de travaillé ça peut nous plaire! Pour exemple je suis pas trop fan de Rap mais je trouve que certains ce démarquent dans ce milieu. Donc au final, peu importe, si la musique nous plait c'est l'important.

 

On est au Hellfest, c'est pas un rêve pour vous de venir  y jouer un jour?

Remi: Bien sûr! Je pense que pour tous les groupes de hard rock ou de metal c'est un rêve de jouer ici un jour!

Alex: ça fait 5 ans qu'on vient au Hellfest et à chaque fois c'est une grosse claque! En plus, d'année en année ils construisent et ils aménagent pour les festivaliers. On voit des groupes de légendes... Et si on revient tous les ans c'est bien parce qu'on aime ça. Donc si un jour on pouvait jouer ici, ce serait génial!

 

Vous avez une tournée en cours? Ou y en a t'il une en préparation?

Remi: Il y en aura peut être une l'année prochaine... Mais c'est pas encore sûr, donc je préfère pas trop m'avancer là dessus. On confirmera plus tard. Par contre, on a quelques concerts sur Niort et les alentours de prévus pour l'instant.

Alex: Pour l'instant on est en recherche de dates mais comme l'album est sortis fin Mars on est arrivé un peu tard pour toutes les programmations de l'été. Donc là on est plus dans le démarche d'essayer de se faire connaître un maximum pour pouvoir revenir en force sur la rentrée 2017 ou 2018.

 

Merci beaucoup les gars! Le mot de la fin?

Remi: Apéro!

Alex: HELLFEEEEST !!!

 

Line Up:

Elodie Jouault: Chant 

Rémi Baty: Guitare

Benjamin Pubert: guitare

Pierre-Yves Sabirou: Basse

Allexandre Bonnet: Batterie

 

Album:

Beyond The Path (2017)