Interview - Epica - Mark Jansen

Les membres d’Epica sont inépuisables. Après un excellent The Quantum Enigma, le cortège de Mark Jansen avait repris la route en 2014 pour promouvoir ce petit joyau en compagnie de Dragonforce. Mais les bougres en re-demandent encore ! La preuve avec cette nouvelle tournée The Ultimate Enigma qui visitera une partie des plus grandes villes d'Europe. Le pourquoi nous tenions à nous entretenir avec un membre iconique de la formation, Mark Jansen, en perpective de leur escale à l’Aéronef de Lille de 9 Novembre prochain. 

Salut Mark, ça fait quoi de se préparer pour une énième tournée ? 

C’est toujours un plaisir de revenir se produire sur son propre continent. Pour cette tournée, nous serons encore une fois très bien entourés ! Il y a Eluveitie et Scar Symmetry qui nous accompagneront. 

Est-ce que tu peux nous renseigner sur l’ordre de passage des groupes ? 

Oui. Scar Symmetry ouvrira les hostilités, puis ce sera le tour d’Eluveitie. Enfin, ce sera Epica qui finira la soirée ! Ce sont tous les deux des groupes vraiment géniaux ! J’ai vraiment hâte ! 

Aujourd’hui, deux gigs Français sont « Sold out » et il ne reste que quelques places pour celui de Lille à l'Aéronef. Je pense que tu dois être assez fier de cela. Pourquoi un tel succès selon toi ? 

Nous avons toujours travaillé dur pour que les gens nous apprécient. Faire un tabac et jouer à guichet-fermé n’est jamais évident… Bien sûr que nous en sommes très fiers ! 

Pour cette tournée, il y a des places V.I.P. qui ont été proposées. De quoi s'agit-il plus exactement ?

Les fans auront quelques objets collector. Ils pourront également entrer dans la salle avant tout le monde afin d'avoir les meilleures places. Ce sont, en quelque sorte, des extras mis à disposition des fans « jusqu’au boutiste ». 

Votre dernière performance à Lille remonte au 8 décembre 2012. Est-ce que tu t’en souviens ?

Oui, très bien même. Toutes nos performances à Lille se sont très bien déroulées. La foule était toujours très sympathique et très enthousiaste. Il y avait une très bonne atmosphère dans la salle le 8 décembre 2012. C’était au Splendid, c’est ça ?  

Oui ! L’année dernière et cette année, vous étiez en tournée avec Dragonforce dans le but de promouvoir votre nouvel album, The Quantum Enigma. Vous avez sillonné le monde ensemble. Est-ce que tu as quelques anecdotes à nous raconter ?

Les mecs de Dragonforce sont des crèmes, que ce soit musicalement que humainement parlant. Nous avons passé de très bons moments ensemble. Ce sont de bons farceurs. Les tours qu’ils se jouent sur scène sont hilarants ! En ce qui concerne les anecdotes, je n’en ai pas vraiment à part le fait que nous nous soyons incrustés sur scène pendant leur dernière performance de la tournée ! 

En 2014, vous êtes donc revenus en force avec The Quantum Enigma qui, selon moi, est bien supérieur à Requiem For The Indifferent en terme de qualité. Est-ce que tu peux m’expliquer la manière dont vous avez conçu l’album ? 

On a changé quelques éléments qui ne nous plaisaient pas. Nous voulions juste nous réinventer et améliorer quelques petits détails. Nous avons également beaucoup travaillé sur la pré-production de l’album et nous nous sommes focalisés sur la façon dont l’ensemble sonnerait. Enfin, nous avons répété les morceaux jusqu’à ce qu’ils nous conviennent. Il fallait vraiment que ces morceaux soient parfaits et qu’il n’y ait rien d’autre à ajouter !

Est-ce que les fans peuvent s’attendre à du nouveau pour l’année prochaine ou pas ? Est-ce que vous avez entamé la composition du nouvel album ? 

Nous avons composé vingt cinq morceaux. Maintenant, il ne nous reste plus qu’à sélectionner le tout. 

Votre propre festival, l’EpicMetal Fest aura lieu le dimanche 22 Novembre à Klokgebouw chez vous aux Pays-Bas. Est-ce que tu peux expliquer le concept d’un tel festival et comment vous avez choisi les groupes qui vont venir se produire avec vous ? 

Nous avons organisé un festival très varié composé de groupes avec qui nous nous entendons bien. Nous écoutons Sepultura depuis que nous sommes des gamins ! Epica a déjà tourné avec Eluveitie et a déjà fait des reprises de Fear Factory. Le groupe est amis avec Delain. Enfin, Moonspell est un de mes groupes préférés ! Ça n'a pas été très compliqué de concevoir l'affiche !

Votre chanteuse, Simone Simons, est considérée aujourd’hui comme l’un des symboles du Metal féminin. Ça fait quoi ? 

C’est le résultat du travail acharné que toute notre équipe a fourni dans le projet. Nous sommes heureux d’avoir réussi à percer dans le milieu et d’être devenus célèbres grâce à cela… Nous avons toujours voulu toucher le maximum de gens avec notre musique. Quand le travail est conséquent et honnête, je pense que le meilleur finit toujours par arriver. 

Quand les groupes comme AC/DC, Iron Maiden et Metallica ne feront plus de tournées. Est-ce que tu penses que la musique Metal sera encore populaire ? 

Oui, bien sûr ! La scène Rock/Metal sera encore populaire quand les Rolling Stones arrêteront. Les gens veulent juste écouter de la bonne musique et passer du bon temps. Cette musique continuera à se développer et des groupes trouverons toujours un moyen d’apporter du neuf à ce qui existe déjà. À mon humble avis, les genres qui seront arrivés à saturation disparaitront quand d’autres styles feront surface.  

Epica est connu partout dans le monde. C’est quoi la prochaine étape pour vous maintenant ? 

Nous espérons juste que nous continuerons de grossir… La semaine dernière, nous étions en tête d’affiche de deux festivals différents ! Nous n’en revenons pas d’être suivis à ce point… En tout cas ce qui est sûr, c’est que nous continuerons à travailler dur et que nous ferons toujours le meilleur de nous-même. Tout cela dans une logique d’honnêteté envers nos fans. 

Ma dernière question, c’est de la philosophie. Le philosophe Kant a dit que la musique était la langue des émotions. Est-ce que tu partages sa façon de voir la chose ? 

Je vois la langue comme une entité qui rassemble les hommes, mais qui les sépare également. Pourquoi ? Car elle peut apparaître comme une sorte de barrière qui empêche les hommes issus de différentes nationalités de se comprendre. C’est pour cela que je pense que la musique est au-dessus du langage. Tout le monde peut comprendre le même morceau de musique. Donc je finirai cette interview par dire que la musique connecte les gens bien plus que le langage !

 Epica, c'est:

Rob Van Der Loo: Basse

Isaac Delahaye: Guitare

Coen Janssen: Clavier

Arën Van Weesenbeek: Batterie

Mark Jansen: Guitare, Chant

Simone Simons: Chant  

Albums:

The Phantom Agony (2003)


Consign To Oblivion (2005)


The Score - An Epic Journey (2005)


The Road To Paradiso (Live - 2005)


The Divine Conspiracy (2007)


The Classical Conspiracy (Live - 2009)


Design Your Universe (2009)


The Singles Collection (Compilation - 2010)


Requiem For The Indifferent (2012)


Best-Of (Compilation - 2013)


The Quantum Enigma (2014)

Epica sera en concert à Lille avec Eluveitie et Scar Symmetry à l'Aéronef ! Tu n'as pas encore tes places ? Fonce, il n'en reste que très peu !