KXM - KXM


KXM, je demande un K pour Korn, un X pour King's et je demande un M pour Lynch Mob. Un trio assez spécial qui réuni trois styles en un. Le premier album éponyme tantôt hard rock, tantôt metal, tantôt pop, n'a demandé que 10 jours de travail... et oui, ces Américains font toujours les choses très vite n'est ce pas ?

Artwork classique qui accompagne les douze titres présents sur cette galette, formule courante pour ce qui est d'une production de ce genre. Alors ne perdons pas de temps ! 

Bienvenu à Rio, ce très cher Ray Luzier se fait bien plaisir derrière sa batterie et nous amène quelques beat surprenant. Voilà le seul point positif que je peux trouver sur ce premier titre. Stars est un mauvais mélange entre Metal, Hard Rock, et Pop. La voix de Doug (King's) est couverte par une légère distorsion sur les couplets et n'est pas du tout mise en valeur. La pop dégouline sur un refrain trop propre et trop carré. On ne trouve pas de personnalité apparente... les pistes guitares sont elles aussi perdues dans un style tantôt rock, tantôt funky... A ce demandé si ce premier morceau n'est pas une blague.

Je ne suis pas très tendre n'est ce pas ? Mais il faut savoir dire les choses. Surtout quand on nous présente une production de ce niveau. Et ce n'est pas le morceau suivant Rescue Me qui changera la donne. Premier « single », il est a prendre comme un vulgaire titre pop. Je suis désolé pour le groupe, mais il n'y a rien d'exceptionnel. Riffs guitares un peu à la AC/DC sur les couplets... et encore... A la limite l'ensemble me fait penser à du Ben Harper dans ses passages Rock. Vous voyez un peu le genre ?

On ne pourra pas dire que musicalement cet album soit inintéressant, car chacun maîtrise son instrument et la qualité est plutôt bonne. C'est le minimum. Il y a pas mal de différentes « techniques » utilisées, notamment avec le ligne guitare. Cependant ça n'amène rien de très positif, sauf si on se concentre uniquement sur l'instrument. Ne parlons pas de la voix de Doug qui pour moi, ne colle pas du tout avec le style de musique joué. Trop dans la pop et pas assez dans le ''genre'' du band (si genre précis il y a).

On trouve une ballade... Never Stopped Loving You... un peu comme un mauvais GNR. Hors contexte ça aurait pu passer à la limite... mais j'ai vraiment l'impression d'entendre un groupe de reprise.

Un peu plus dans l'esprit Hard Rock Faith is a Room With Many Doors, est un mélange étrange entre rock psychédélique et pop... Non je ne commenterai pas ça. Ça me fera penser au morceau Sleep.

 En tout état de cause, le reste de l'album se ressemble dans sa bizarrerie et je ne vois rien à dire de plus.


Vous ne vivrez rien d'intense ni de magique à travers cette production. On s'attendait à mieux... Beaucoup mieux.