Misery - We Will Be Brave

Le Metal… Ce genre musical intemporel a su se renouveler d’année en année afin de présenter de nouvelles alternatives à chaque décennie… Et cela se poursuit dans les années 2010’s avec l’apparition d’un autre sous genre: le « Modern Metal » ! Et des groupes comptent bien tirer leur épingle du jeu en expérimentant de nouvelles techniques de jeu. Ce n’est pas Misery qui dira l’inverse avec la publication de son tout premier EP We Will Be Brave. Alors cet EP, c’est un morceau de bravoure ou c’est la misère ? 

Les cinq titres que renferme cet EP révèlent bien la volonté de la jeune formation à franchir une nouvelle étape en se montrant ingénieux et perfectionniste à la fois. Vous ne me croyez pas ? Allez donc jeter une oreille au premier morceau de l’album ! Lui qui a su mêler des arrangements symphoniques et une production « rentre dedans » à la fois met en relief les différents fragments de basses tranchés par Thibaut et les hurlements de Smus. En quelques mots, il s’agit là un morceau introductif qui annonce tout un programme… Toute une histoire... 

Si le titre prémonitoire « We Will Be Brave » pouvait susciter la curiosité des auditeurs, les choses se gâtent dès « 6 Feet Under » qui a su faire la synthèse de toutes les caractéristiques du courant « Modern Metal ». Tout y est ! Ce sont des cris posés sur des parties musicales lourdes qui alternent le sublime et le grotesque, le tout mis en valeur par des structures guitaristiques « groovy » et un refrain qui reste en tête !

Le groupe, en produisant We Will Be Brave, fait également preuve d’une maturité assez déconcertante pour un jeune groupe. Les Nordistes arrivent à ne pas tomber dans les stéréotypes de la musique « Core » ! Les compositions ne proposent pas seulement des alternances de chants criés et chants clairs. En effet, Misery prouve à tous les détracteurs du genre qu’il a réussi à se forger une personnalité stable ! Elle est présentée sous différents angles sur chacun des morceaux. Quand « 6 Feet Under », « Take » font preuve d’une violence maitrisée, la ballade pensive « Pale and Cold », composée en deux parties distinctes, plonge l’auditeur dans une sorte de méditation avant la tornade invoquée par le titre final « Answer ».

Vous l’aurez donc compris, ce premier EP est riche en sonorités qui suscitent beaucoup d’émotions chez l’auditeur. Néanmoins, réduire We Will Be Brave a un « fourre tout » incohérent serait trop leur porter préjudice. Pourquoi ? Car il met à la lumière du jour un groupe qui sait jouer sur la finesse et la nuance pour nous faire passer un bon moment. 

We Will Be Brave est donc la bonne petite surprise du moment. Le groupe, qui est arrivé de nulle part, a réussi à surprendre son auditorat en à peine vingt minutes de jeu. Nous attendons donc ces jeunes nordistes au tournant et espérons tout simplement que Misery poursuive sa petite aventure de la sorte.