Mur - Mur (EP)

Fondé en 2010 par des hommes passés notamment dans In The Guise Of Men, Glorior Belli, Today Is The Day ou encore Comity ; Mur pratique un mélange aberrant, contre nature diraient certains : du postcore/black. Avec l'aide de Francis Caste (Bukowski, Zuul FX, Svart Crown, Kickback...) pour le mix et le mastering, Mur a dans l'idée de frapper fort avec ce premier EP éponyme. Pari réussi ?

Line-up :

Julien Granger (batterie)
Philippe Bettinelli (guitare)
Alexandre Michaan (claviers, programmation)
Thomas Zanghellini (basse)
Christophe Denhez (chant)

Mur c'est un groupe qui affiche des similitudes voir une affiliation à la scène black metal sans vraiment en faire. Aucune photo des membres pour la promotion, les types préfèrent montrer leurs pieds (une manière de nous avouer un fétichisme latent ?), le nom de ses membres n'est pas indiqué sur leur page Facebook et l'on peut citer le dernier titre de l'EP, ode à l'amour paternelle : « I'd Rather Have You Dead Than Pregnant » (pour les non anglophones « Je préfère t'avoir morte qu'enceinte »).

On commence sans lubrifiant... heu sans introduction par un blast beat et sûrement le titre le plus rapide et le plus foncièrement black : « Hugo Suits ». On découvre ainsi un univers très sombre et oppressant aux frontières du black et du postcore mais aussi de l'indus à cause des claviers d'Alexandre Michaan. Celui-ci donne aussi parfois un aspect noisy intriguant particulièrement sur « Feed The Swamp » ou encore sur « Dominance » pour un effet plus hypnotique sur ce dernier.

Le chant de Christophe Denhez (In The Guise Of Men, 6:33) est lui clairement hardcore et en découle une rage, une révolte palpable qui colle parfaitement au propos. La noirceur du black et l'oppression du black pour la rage, la folie et l'efficacité du postcore, telle est l'idée globale derrière Mur. La musique du quartet propose de nombreux détails et le mix rend parfaitement justice à tous les instruments. C'est un pur régal de profiter de cette basse saturée en avant comme rarement de nos jours. Julien Granger (ex Glorior Belli, ex Today Is The Day) n'est pas en reste non plus et prouve tout son talent tout au long de Mur.

Mur est un ovni, une anomalie remplie de rage et de puissance qui intrigue et fascine par son talent à mélanger des influences diverses tout en gardant une noirceur des plus oppressantes.
A voir si les fans de black vont accrocher (comme les autres d'ailleurs!) à ces ambiances ciselées et prenantes car Mur a de quoi faire entrer en transe pas mal de « metalheads ».

« What are you gonna do with your back against the wall ? »