Noise Emission Control - Désordre et Mépris

On avait bien failli ne plus entendre parler de Noise Emission Control ! Le groupe s’était éclipsé de la scène Rock/Metal du Nord entre 2014 et 2016 en ne proposant plus que quelques dates ici et là… Il faut dire que la vie de famille est tenace... Mais en aucun cas les Douaisiens ont voulu perdre la main. Il fallait à tout prix enregistrer un nouvel EP pour montrer que le groupe était toujours là ! Nous avions eu l’occasion de le voir interpréter quelques nouveaux titres en live notamment « Désordre et Mépris » et « Hurlez !!! ». Mais puisque ces titres n’étaient encore qu’au stade embryonnaire, nous ne savions pas encore à quelle sauce nous allions être mangés sur ce nouvel EP, Désordre Et Mépris.

Pas de chichis, finis les blablas ! C’est un Noise Emission Control retapé, remis sur pied que nous rencontrons sur cet EP. Fort d’une collaboration avec Phenix Promotion, ils sont bien prêts à percer dans le milieu, et pas évident lorsque l’on chante en Français. Et pourtant, les paroles composées au compte-gouttes par Fred sont pleines de sens. Il ne suffit pas de hurler pour faire partie du gang... Non, il faut également être un poète dans l’âme. C’est ce que l’on nous retenons à l’écoute du titre éponyme « Désordre et Mépris » et « Le Style ». Les paroles, très ironiques, feront sûrement mouche au sein du public…

Mais Noise Emission Control, c’est surtout une bonne dose d’énergie délivrée à chaque titre ! Ce sont tous des morceaux taillés pour la scène. Les riffs de Dany se bousculent sur « Hurlez » et « Computer »... Ils nous rappellent que le Noise Emission Control des débuts n’est jamais très loin… En plus, le caractère éphémère assigné à ces cinq tranches en fait leur force ! Oui, ça a la hargne d'un bon vieux G.H.B et Sex Pistols… Le tout en mieux produit ! 

Et c’est ce que le groupe a évolué dans sa démarche ! Désormais, il n’hésite pas à varier les intonations de ses morceaux. Deux titres totalement différents le prouvent ! « L’An Pire » et « Le Style » s’imposeront sans doute comme des nouveaux incontournables. Commençons par « L’An Pire », le tube de l’album… Un refrain, une rythmique, ces musiciens n’ont eu qu’à composer deux parties pour pondre un titre très pop dans l'âme. Certes, ça va très vite mais on y devient vite addict. C’est surtout le refrain, très maîtrisé de Fred qui marque les esprits ! Quant au titre « Le Style », c’est une tout autre histoire ! Un seul riff, une seule ligne de basse et voilà un groupe qui arrive à faire varier les intonations au fil des secondes. Pas mal.  

Mais cet EP, c’est aussi un ingénieur-son ! Devinez-qui-c’est-qui-s’est-chargé-du-mix ! Phil Reinhalter de Putrid Offal, rien que lui. Proche de la bande à Dany, il s’est chargé de son cas et a offert à sa musique le meilleur traitement possible au Psykron Studio ! Il a notamment ajouté ce petit truc en plus, un lissage intéressant qui nous a rendu sensible à la besogne effectuée par la bande. 

Avec Désordre et Mépris, Noise Emission Control nous montre le Punk français n’est pas mort… Tout ce que nous souhaitons au groupe dorénavant, c’est qu'il accentue ses efforts pour pouvoir ainsi s’affirmer en France, et à l’étranger.