PHILM - Fire FromThe Evening Sun

Le groupe PHILM se présente comme le nouveau projet de Dave Lombardo. Avec Fire FromThe Evening Sun, le groupe du batteur de Slayer sort déjà son deuxième album. Et dès l'introduction, menée par un bruitage de locomotive, on sait qu'on va être plongé dans un grand voyage où les secousses seront fréquentes. Si la première piste laisse entendre un groove qui s'inspire des Red Hot Chili Peppers, le reste renvoi plus au métal expérimental des groupes de Mike Patton, que Lombardo a eu l'occasion de croiser au sein de Fantômas (par contre on ne sait toujours pas s'il y a vu Louis de Funès).

Le résultat est donc digne d'un grand huit, jouant sur les changements de rythmes fréquents, une production qui alterne entre la fantaisie de laisser chaque musicien interpréter sa partition et un alignement plus carré pour privilégier le gros son (à base de chant hurlé et de gros breaks de batterie). Chaque musicien du trio (Gerry Nestler à la guitare, Pancho Tomaselli à la basse et bien sur Lombardo derrière les futs) exprime au mieux sa maitrise technique de son instrument,même si le guitariste s'octroie quelques bons solos par ci, par là. 

Si l'ensemble est ambitieux et bien construit on note tout de même que le chant de Nestler est très en deçà des attentes que l'on peut formuler pour ce genre de formation et une production (pourtant signée Lombardo lui-même) qui paraît étouffer le son. Mais les 12 titres n'en demeurent pas moins d'une grande qualité. Et le groupe a encore de la ressource comme le montre cette dernière piste quasiment exclusivement piano-voix avec un penchant jazz des plus intéressants.

Bref, un disque tout à fait recommandable et qui laisse même présager des productions futures de grande qualité.