Putrid Offal - Anatomy

Partenaire de jeu de Loudblast, Dagon, Sepulchral, etc... Putrid Offal a vu le jour dans les années 90 puis a vécu une longue période de stand bye (presque vingt). Ils nous sont revenu officiellement en 2013 et avec un très bon premier album Mature Necropsy en 2015. En attendant de livrer à ses fans un deuxième album studio, Putrid Offal nous fait découvrir Anatomy, Ep d'environ 17 minutes et six morceaux.

Line up :

Franck Peiffer - Vocals
Phil Reinhalter- Guitars
Frédéric Houriez - Bass
Laye Louhenapessy - Drums 

Avec Anatomy, le combo nous propose du nouveau, << Anatomy >> et << Didactic Exploration>>,  de l'ancien matériel réenregistré avec le line up actuel et les parties de drums assurées par le cogneur de Dehuman (Death Metal/Belgique) Laye Louhenapessy dorénavant officiellement attaché à Putrid Offal, << Rotted Flesh >> << Gurgling Prey >> et du live avec << Requiem for A Corpse >> et << Purulent Cold >>.
L'accueil donné au premier LP avait é très bon, les chroniques saluant l'effort fourni par le groupe pour dépasser le carcan du grind Death et proposer un univers plus personnel, à confirmer sur le prochain album.
Avec les deux inédits que nous livre Putrid Offal sur Anatomy, on ne peut que s'enthousiasmer et attendre beaucoup du prochain skeudLe mix est très bien équilibré, les compos fourmillant de bonnes idées donnant de la place à chacun et accentuant la puissance delivrée par le groupe.
La batterie est un vrai régal (out la boîte à rythmes), celle-ci donne au Grind Death de Putrid Offal le côté tribal et organique qui lui manquait peut-être jusqu' alors. Les titres sonnent plus lourds et sont encore plus percutants.
Les deux titres live démontrent la maîtrise et une assise rythmique hyper en place sur laquelle Franck et Phil ont le bonheur de combiner les riffs et voix torturées.

Voilà donc de quoi patienter avec un EP séduisant et percutant. Putrid offal depuis son comme back continue de progresser et d'aller de l'avant. Les deux inédits promettent beaucoup, donnant au groupe les moyens de tracer leur route en approfondissant leur musique, enfonçant le clou sur le côté anxiogène de leur Grind Death. De plus l'arrivée aux fûts de Laye permettra à Putrid offal de passer à la vitesse supérieure et notamment de passer de grands moments live et nous aussi par la même occasion. Well Done, une bien belle carte de visite!