Rammstein - Rosenrot

Rammstein est un groupe de métal industriel allemand crée en 1993 à Berlin. Connu pour ses concerts relevant du spectacle et de la pyrotechnie
L’album Rosenrot, sorti en 2005 est le cinquième du groupe Rammstein. Il est composé de 11 titres (pour un total de 48minutes 05), dont quelques phares du groupe tel que Benzin, Rosenrot et Te quiero Puta !

On recèle dans Rosenrot plusieurs inspirations, influences, plusieurs sujets sont traités, drogues et addiction que l’on retrouvera sur la chanson Benzin qui traite d’un homme qui délaisse sa vie professionnelle et sentimentale pour le plaisir de retrouver l’odeur de l’essence. L’homosexualité est aussi abordée, en effet, Till Lindemann dans Mann Gegen Mann fait allusion à plusieurs de ses amis homosexuels.
Quant à Rosenrot, les  deux premiers vers sont tirés d’un poème de Johan Wolfgang von Goethe, "Sah ein Mädchen ein Röslein stehn' Blühte dort in lichten Höhn' ". On notera que le groupe a déjà emprunté des vers sur l’album précédent avec la chanson avec le Dalaï Lama (Reise Reise).
L’album a été mal perçu par ses fans, jugé comme assez décevant. L’éloignement du métal industriel classique des albums précédents, et la différence de style se sont fait remarqués. Il faut dire qu’après l’album Reise Reise, le prédécesseur de Rosenrot, il était dur de continuer tout en restant à la hauteur.
Encore aujourd’hui les critiques font de l’album le moins bon de Rammstein, mais le plus accessible à ceux qui découvre le métal industriel.

 Alors voilà toute la problématique, doit-on privilégier l’accessibilité à l’inspiration d’origine et la provocation ?

Mann gegen Mann, soit littéralement traduit « Homme contre homme », a suscité nombreuses réflexions, beaucoup sont ceux qui ont vu une déclaration d’homophobie. Le clip montre d’ailleurs le groupe nu, accompagné d’homme bodybuildés, eux aussi nu.
Mais n’oublions pas que Rammstein, existe aussi par sa perpétuelle polémique. On se souviendra de Pussy, 1er single de Liebe ist für alle da sorti en 2009 dont le clip comporte des scènes à caractère pornographique. La pochette de Mutter montrant un enfant mort-né. La censure de l’album Liebe ist für alle da interdit à la vente aux mineurs, pour comme vu précédemment des caractères sexuelles, des pratiques sadomasochistes, que l’on retrouvera aussi sur Rosenrot.
A proprement parlé, sur un plan musicale maintenant, rien à noter de particulier sur la voix de Till, (en même temps il est difficile de trouver quelque  chose de différent), dès les premières notes de sa voix c’est toute l’image de Rammstein qui apparaît.
On remarquera que l’album est quand même moins violent musicalement parlant, et on prendra l’exemple de Stirb Nicht Vor Mir (Don't Die Before I Do) en duo avec Sharleen Spiteri. Une approche plus commerciale aussi, d’où notre problématique de départ sur la question de « l’accessibilité ». Zerstören en est un bon exemple, Te quiero Puta aussi. Hilf Mir reste un excellent titre de l’album, reprenant un peu l’esprit de Reise Reise, gros riff, gros chorus, au bon savoir-faire allemand. Feuer Und Wasser est comme le fut Amour, sur l’album Reise Reise, une chanson « calme » du groupe, de même que pour le titre qui clôture l’album Ein Lied.

L’album présente donc une certaine sensibilité, alors que l’on cherchait plutôt une confirmation de la puissance du groupe après les deux excellents albums Mutter et Reise Reise. Il prend donc une place transitoire, un peu en arrière, confirmé après la sortie du dernier album Liebe ist für alle da.