Republic of Rock'Roll - Golden Place (LP)

D’origines diverses, les Republic Of Rock n’ Roll sont un condensé absolu de Power Rock, de Stoner et de Glam, d’image et de musique, de mélodie et de rythme, de spontanéité et d’assise.
Emmené par un batteur et un chanteur ayant déjà écumé de nombreuses tournées, et soutenu par un jeune bassiste et un guitariste totalement habité le groupe offre enfin au public un rock tendu et fiévreux, classe et crasseux, entre modernité et tradition !

Formé depuis 2013, ils s’apprêtent enfin à déferler sur l’Europe à partir d’avril 2014 avec un premier album produit par Greg Feerkins et qui s’annonce comme une des grandes attentes de ce printemps !
Qu’on se le dise, Les Republic Of Rock n’ Roll nagent désormais dans la cour des grands ! Et c’est désormais toute une scène qui attend le premier album du groupe à sortir en Mars.

On trouve premièrement un codec artwork qui force le respect du genre grâce au travail de Cristobal De Vincenta. On s'attend à un Rock sec/sudiste, le genre de musique qu'on traîne jusqu'au bout du monde ! Allons vérifier si le message visuel est aussi confirmé par le message sonore !  

Album de 13 morceaux, aux titres parfaitement dans le registre, on démarre avec Under the Rainbow qui ne laisse pas de doute quant aux riffs introductifs. La première impression n'est pas très positive sur le plan vocal... effectivement la voix dérange sur les couplets de ce premier titre. Bien que parfaitement mixée lors des passages sur chorus, on sent une certaine imperfection ou un manque d'assurance sur le chant qui demanderait à être plus percutant.

Les guitares/basse/batterie sont en revanche parfaitement à leurs places et rehaussent avec finesse l'ensemble de la production. Avec un respect des codes imposé par le style.

 

On notera par exemple l'excellent Wanna RocknRoll avec une intro batterie à la Aerosmith, et riffs proche d'un Jimmy Page. Une prestance musicale qui sera confirmée sur le reste de l'album.  

Le groupe arrive tout de même à varier les plaisirs, avec des morceaux flirtant avec les différents styles. Autant dans le rock agressif, que brut, on trouve des titres plus funky comme Blow My Mind, ou bluesy avec Blues Story. Un net avantage sur une galette de 13 titres.

Les puristes du Blues/Rock/HardRock se retrouveront sur Dance on your Grave, Amazing, en plus des riffs exécutés avec brio. La voix passe nettement mieux sur ces morceaux plus 'bruts' dans leur sonorité.

Un mot sur l'ensemble instrumental qui balance une identité appréciable. Avec des passages très « classiques » et d'autres plus « modernes » (ref : Blackout). Chapeau aux zikos.

Petite parenthèse pour revenir sur la presta vocale. Bien que certainement très subjectif, il m'est difficile de me prononcer sur la qualité du chant. Le mixage est excellent mais il subsiste une gêne sur les passages 'calme' qui manquent pour moi de justesse ou de punch... à vous de voir !

Le titre éponyme de cette production arrive en neuvième place, de quoi relancer l'auditeur dans son écoute. Ainsi, beaucoup d'influences pourront être relevées sur la fin d'album, il est temps pour vous de revoir vos classiques pour une immersion total Rock version 2014.

Les Republic of Rock'Roll savent parfaitement développer un rock qui leur est propre, ce qui est un point essentiel pour la reconnaissance musicale du groupe. Le message est clair mais pourrait être confirmé par une sonorité encore plus poussée et personnelle. On saluera néanmoins cette capacité qui leur est propre à proposer un rock à la fois classique et moderne. Keep Rockin' !