Regarde Les Hommes Tomber - Exile

Regarde Les Hommes Tomber, groupe nantais formé en 2011, nous livre cette année son deuxième album, suite directe dans la thématique biblique du premier. Toujours dans une veine mélangeant influences de sludge, postcore et black metal, le chant est cette fois assuré par Thomas (War Inside) au lieu de Dagoth (Otargos).

 Très vite remarqué et placé comme une valeur sûre du nouveau black metal français, dès le premier LP, aux côtés de CélestePlebeian Grandstand et Déluge, Regarde Les Hommes Tomber était très attendus pour la suite, séparé de son ancienne voix. Si le nouvel opus sonne moins influencé par le hardcore, il ne perd pas pour autant en efficacité. En témoignera la doublette d'attaque "L'exil"/"A Sheep Among The Wolves" plongeant dès le premier morceau l'auditeur dans une ambiance à part, servie par une mélodie lente contrastant avec le jeu rapide et chargé en blast-beats de la batterie. Loin de n'être que ça, il se nuance et se complexifie par la suite sur l'incroyable break de "A Sheep Among The Wolves", chaos total. A partir de là, tout s'enchaîne, sans répit. La basse, lourde et saturée, les rushs de batterie surmonté par les harmonies des guitares... L'ensemble est soutenu par une production impeccable, permettant plus que sur le premier album de s'abandonner entierement aux ambiances d'apocalypse biblique. L'écoute ne laisse pas indifférent et révèle l'incroyable cohérence de l'univers visuel des artworks. Des retranscriptions fidèles du chaos sonore présenté. Autre doublette incroyable de l'album, "They Came..."/"...To Take Us", treize minutes au compteur, est la réelle pièce maîtresse de l'album, condensant à elle seule toute la pallette émotionnelle du groupe. On retiendra enfin la dernière piste, "The Incandescent March". Le tempo diminue et l'introduction du morceau s'allonge et fait place à une lourdeur implacable.

Avec ce deuxième album, Regarde Les Hommes Tomber nous livre une suite prenante et encore plus profonde que lors du premier essai, approfondissant encore ses atmosphère pour un album qui fera date dans cette nouvelle vague de black metal.