Sahg - Delusions of Grandeur

Après 3 premiers albums sortis respectivement en 2006, 2008 et 2010, le groupe Sahg (stoner Norvégien) revient avec son dernier album Delusions of Grandeur (Indie Recordings) !
Date de sortie : 25 Octobre 2013.

Line up :

Tor Bjarne Bjellan : Batterie
Thomas Tofthagen : Guitare
Olav Iversen : Chant, Guitare
King : Basse

C’est donc après 3 années passées, que le groupe Sahg refait son apparition avec un une musique colorée et prometteuse. Delusions Of Grandeur est un album concept, il raconte l'histoire d'une personne, dont la folie s'intensifie jusqu’à en être entièrement perdue. (Ref Olav)
Tout cela illustré par un artwork aux touches 70’s, propre au style stoner.

Slip off the Edge of the Universe, premier titre de cette production nous offre une introduction riche en couleur, avec une atmosphère complexe, autant sur un point de vue sonore que structurel. Il faudra attendre 1 minute pour que le riff principal soit lancé. Agressif et à la fois attrayant, la mesure semble être importante, justesse et précision pour ne pas sortir d’une recette atypique. Rapprochement possible sur un plan purement instrumental avec le groupe progressif Porcupine Tree. Une belle entrée en matière, avec une fluidité naturelle.

Pourtant cette justesse et qualité sonore n’en est néanmoins pas réduit qu’à une production calme et classique. Firechild nous impose une tout autre idée, notamment au niveau du chant d’Olav, écorché et accrocheur. Une performance aux touches psychédéliques qui semble être un point plus que positif.

Attention cependant, trop de richesse tue l’écoute. Ce n’est pas tant un point négatif puisqu’il n’en n’est pas question… du moins le groupe semble s’être arrêté à la limite maximum respectable. En effet le charme dégagé par cette production peut très vite descendre si l’auditeur sent une surcharge dans les effets et autres structures aménageants les titres.

Rythmiques lourdes et noires, Walls of Delusion est l’image même de la folie subordonnant à elle la vie réelle. Une voix hypnotique associée à des passages psychés, solo dirty perdu entre wah wah ‘Hendrixienne’ et descente de gammes. Ce morceau est aussi à l’image du côté progressif qui règne dans la musique Sahg.

On monte comme on descend, le groupe semble jouer avec nous en nous faisant valser sur des montagnes russes. En effet Ether n’est guère représentatif de ce qu’on a pu entendre précédemment. De quoi déstabiliser l’auditeur de façon instantané. Tantôt agressif, tantôt tordu, nul repère nous est donné.

Delusions of Grandeur est un labyrinthe où la difficulté n’est pas tant de trouver la sortie, mais de ne pas se perdre ou devenir fou en essayant de trouver une logique. Cet album est une expérience mentale déstabilisante. Sleeper's Gate to the Galaxy nous le confirmera en le clôturant.

Il semble que le pari soit réussi, cette sortie est une expérience conceptuelle à la fois attrayante et effrayante. Le groupe Sahg nous le confirme avec grâce et élégance. 8 morceaux à essayer au plus vite pour les plus courageux d’entre vous.