Soen - Tellurian

Soen est un groupe suédois (oui encore des Suédois) officiellement formé en 2004 mais les premiers riffs du groupe n'arrivent qu'en mai 2010. Composé de musiciens déjà connus sur la scène metal, Soen s'inscrit dans un metal progressif moins agressif que Cognitive, le précédent opus sorti deux ans plus tôt.

 

Line up actuel :

Martin Lopez (Amon Amarth, Opeth) – Batterie

Joel Ekelöf – Chant

Stefan Stenberg – Basse

Kim Platbarzdis – Guitare

 

L'album, composé de neuf titres, débute par une courte intro de 27 secondes très exactement où Lopez tape joyeusement sur sa batterie ou des djembés (un tam tam africain en gros) puis est rejoint par la guitare de Platbarzdis. Il est à noter que Lopez démontre une fois de plus, dans cet album, qu'il a un très bon jeu de batterie, notamment dans "Kuraman" avec le passage de la double pédale au milieu du morceau. Sur Tellurian, il se démarque merveilleusement bien avec une rythmique agréable et bien placée. C'est lui qui met en valeur toute la composition. Les ambiances et les structures paraissent beaucoup moins agressives que sur Cognitive, éloignant Tellurian de ce à quoi ressemblait le précédent album. Pour ce qui est de la basse, elle est, par rapport à l'opus précédent, plus effacée pour laisser place à une guitare bien prog. Point positif cependant, les deux se complètent mieux que sur Cognitive. Dans le morceau "The Other's Fall" par exemple, on entend bien la basse, on entend bien la guitare. C'est parfait. Il n'y a pas de grosse démonstration technique, tout les musiciens s'expriment. Et c'est dans "The Word's" que se révèle toute la beauté du jeu du guitariste. Le titre est une sorte de balade bien agréable aux mélodies douces et envoutantes. Toutefois, de nombreux passages paraissent vides, sur "Ennui" ou "Void" notamment, où Joel semble dépourvu d'inspiration lyrique et laisse un silence pesant.

 

En ce qui concerne la pochette on plonge dans le surréalisme, c'est pas du Magritte mais presque: un rhinocéros coiffé d'une couronne sur laquelle trône un petit homme, en train de manger des mini hommes nus en salade avec des baguettes et une fourchette. Si ça c'est pas de la bonne pochette de prog !

 

Pour certains, Cognitive se rapprochait beaucoup trop, voire plagiait, d'un album de Tool, tandis que Tellurian se rapproche plus d'un album d'Opeth. En conclusion, Tellurian est un album agréable à écouter, qui est la preuve d'une certaine évolution dans le jeu du groupe sans pour autant faire dans l'originalité.

 

Jo