Tao Menizoo - Journey Through a Devastated Mind

Tao Menizoo voit ses premiers balbutiements dans un autre siècle qu'est le notre. Au XX eme siecle plus precisément en 1997 et avant toutes choses le groupe est une experience humaine.

Durant les premiers temps, le groupe autoproduit plusieurs démos et E.P, puis participe à quelques compilations. C'est en 2003 qu'il sortent leur premier album "#1" enregistré et produit par le combo lui même.

Dans cette voie ils récoltent les éloges de la presse spécialisée. Puis à l'automne 2008 "So Blind" voit le jours et Tao Menizoo signe son deuxième album, toujours enregistré et produit par le groupe. Les chroniqueurs ne s'y trompent pas et voient là une bien belle suite à "#1" et ne tarissent pas d'éloges.
S'ensuit alors des dizaines de concerts en support a ce nouveau bébé puis vient le temps de penser à la suite. La période 2010-2012 sera pour eux le moment de composer un nouveau petit frère. Qui lui s'intitulera "Journey throught a devastated mind".

Ce troisième album résulte de l'expérience de toutes ces années sur la route et de compositions. L'album est en parfait accord avec son temps et nous offre de belles surprises. Il n'est ni dans la brutalité ni dans la sauvagerie gratuite. Nous somme bel et bien face à un monument de savoir-faire, de créativité et d'originalité. Quand la musique explore les voies du thrash, du heavy voir de l'indus et de la cold-wave, le chant typé thrash/death/black lui oscille entre un Coroner et un Treponem-pal.

Tant d'ingrédients entremêlés avec puissance et douceur à la fois et mis bout-à-bout qui nous offre la recette unique de l'identité du combo. Toujours dans l'état d'esprit 'Do it yourself' le groupe prouve une nouvelle fois qu'il a plus d'une corde à son arc, la production, l'enregistrement, l'éditing et le mixage jusqu'à la réalisation de la pochette. Seul le mastering de ce disque sera confié à une tierce personne et c'est Brett Caldas-Lima (Cynic, Devin Townsend Project...) qui s'y colle au tower studio.

J'ai mis le doigt sur une bombe à retardement. Les compos restent bien en tête et les mélodies savent aggriper les tripes. Le temps de l'album Tao Menizoo s'aproprie ton esprit et ton corps ou t'habite simplement. Il m'est très compliqué de coller une étiquette au groupe tant les influences sont diverses et variées, je vais donc me  lancer dans un simple conseil : Oubliez tout ce que vous savez et laissez vous tenter par l'expérience ainsi vous vous ferez votre propre opinion de leurs musique. ATTENTION Orgasme auditif assuré !