The Amsterdam Redlight District - Gone For A While


The Amsterdam Redlight District,
je ne parle pas du célèbre quartier d'Amsterdam mais bien du quatuor Punk/Hardcore lyonnais composé de Elio Xsone au chant ,de Maxime Comby à la guitare ,de Julien Chanel à la batterie et de Gregory Clert à la basse .

Ils nous reviennent après un premier album, Dear Diary datant de 2010 ainsi qu'un EP I'm Not Insane l'année suivante. Ces deux premiers efforts remarqués leur ont permis de tourner en compagnie de Refused,Sick Of It All, 36 Crazyfists, Anti-Flag et Bronx entre autres et de se produire dans quelques festivals européens (Groezrock Festival, Mair1 Festival, Rockstorm Festival et une poignée d'autres...). Revenons donc à ce nouvel opus de nos amis lyonnais de TARLD enregistré et mixé à l'Hacienda Studio, qui disons le de suite va vous faire jumper dans les tous sens et vous mettre une pèche d'enfer.

Onze morceaux et 37 minutes de Punk/Rock teinté de Hardcore qui peut rappeler des groupes comme 36 Crazyfists ou Anti-Flag mais aussi ThriceL'alternance du chant en voix claire avec des explosions hurlées pimentent encore des compos qui n'en demandaient pas tant; à la vue de l'énergie qui se dégage de cette galette, bien servie par de gros riffs énergiques certes assez classiques mais fluides et de bon aloi.

Mention spéciale pour le morceau Just Have A Good Time et son intro au banjo harmonica ainsi qu'à l'interlude "Final Boarding Call" qui permet de reprendre un peu de force pour la suite de l'écoute.

Pour conclure TARLD nous sort un album de grande qualité, fluide, énergique, positif qui respire la simplicité et le naturel, qui saura vous ravir et vous mettre de bonne humeur, en vous faisant jumper le sourire au lèvres en oubliant la grisaille hivernale.