The Answer - Solas

Napalm records signe le 6 ème album de The Answer intitulé Solas. Les Nord-Irlandais proposent cette fois un album complétement différent des précédents. Un hardrock mature, moins cliché et surtout bien plus sombre et mélancolique. Un renouveau que je vous invite à découvrir avec moi.

Line-up :
Cormac Neeson – Vocals
Paul Mahon – Guitar
Micky Waters – Bass
James Heatley – Batterie

Le titre d’ouverture, Solas, pose immédiatemment l’univers, entre un Kashmir de Led Zeppelin et un bon Rival Sons. Un titre lourd de sens qui nous ramène à ce changement dont je vous parlais plus haut. Cormac Neeson a connu un sombre moment en 2016, son petit garçon très malade a du subir une lourde intervention à cœur ouvert à la naissance. Une bataille pour la vie qui l’a beaucoup affectée pendant l’écriture de Solas. On ressent cette recherche de lumière tout au long de l’album, comme pour conjurer le mauvais sort. Solas étant le terme irlandais pour « Lumière ». L’album a quelque chose de beaucoup plus personnel donc et dans cette souffrance je pense que The Answer a trouvé une vrai authenticité. On est loin du hardrock de Raise a Little Hell. Beautiful World, le second titre, va chercher quelques choses dans le rock progressif, on y trouve un petit quelque chose de Pink Floyd sur The Wall. Ce coté intimiste avec sa ligne de chant étrange aux harmonies si particulières, prend aux tripes. Le titre suivant, Battle Cry, casse la noirceur et apporte un son naif, joyeux, ou les racines irlandaises s’épanouissent. La pochette de l’album nous présente un logo néo-pagan qui symbolise l’équilibre. C’est bien ce que je retrouve dans Solas, un vrai équilibre entre tristesse et joie, noirceur et lumière. Le quatrième morceau, Untrue Color, vient flirter avec le stoner et délivre un refrain très année 80. Aucun des quatre premiers titres ne se ressemblent ! Quelle variété ! On pourrait le comparer à un vieux Kansas. Plus loin dans le tracklist The Answer nous propose un titre folk, Thief Of Light, superbe titre tout en douceur, classieux et tubesque. Puis un blues, tout aussi inspiré et profond. Chaque titre est une nouvelle surprise, c’est assez génial d’être surpris à chaque chanson. Je ne vais pas vous décrire chacune d’entre elles, mais Solas rattise très large, hardrock, folk, heavy par moment, rock progressif… On se laisse porter dans ce voyage de 11 titres. Cet album et le type d’album qu’on découvre à chaque écoute tant il est fourni de détails d’arrangements. On reconnait une vrai qualité de composition dans ce quatuor. La voix de Cormac est l’élément central, elle porte l’ensemble du combo et conte l’histoire. Seul le dixième titre ne m’a pas convaincu. Il met en avant une chanteuse qui je trouve n’était pas utile. Quand on a un chanteur de cette envergure, ce genre d’ajout est secondaire. L’album se termine sur un titre aux belles couleurs de guitares folk, laissant la part belle aux orgues et aux chœurs. Un titre majeur pour conclure le meilleur album que The Answer n’est jamais sorti.

Rares sont les groupes qui savent se renouveller avec autant de qualités. Solas est une œuvre majeur du rock,  et je ne peux que vous inviter à la découvrir. Authentique, sensible, cet album ravira les amateurs de musique. Une vrai émotion se dégage et on ne peut qu’être touché à l’écoute de celui-ci. J’attend un septième album de la même trempe, la voie est tracée il faut la suivre maintenant !