Thunder - Wonder Days

Envie d'un bon vieux metal à papa, mais sans passer obligatoirement par les grands titres qui passent à la radio ? ... enfin... qui devraient passer sur la radio devrait-on dire. Thunder est un groupe de la New Wave Of British Heavy Metal, mais qui a commencé un peu tard : 1989. Thunder est leur 10èm album, comme quoi, ces gars là ont déjà de la bouteille.

pochette de l'album wonder days

 Line up :

Danny Bowes (chant)

Luke Morley (guitare)

Ben Matthews (guitare, claviers)

Chris Childs (basse)

Gary James (batterie)

 Nous sommes en présence d'un groupe qui fait les choses à l'ancienne et qui les fait bien. Guitares au son très chaud, voix légèrement nasillarde, batterie simple mais efficace, solo obligatoire à chaque chanson... On y retrouve une ambiance à la Bon Jovi sans le côté FM, ou plutôt un Witchfynde réactualisé. 

La construction de l'aldum est assez classique : démarage en fanfarre avec 2 morceaux bien entraînants, puis une ballade, le gros de l'album jusqu'à la 8ème chanson (une autre ballade), et on fait une petite conclusion bien tonitruante. Les deux chansons qui m'ont marqué ? "The Prophet", 5èm morceau, avec son riff à la "Barracuda" (Heart) mais en finesse, son joli break et son solo très aérien avec de la pedale whammy. L'autre chanson qui a retenu mon attention se trouve être la 9ème : "Serpentine"L'alternance entre le côté folk à l'américaine parfaitement assumée et le riff façon Orange Goblin, pas à dire, j'adore.

Au final, un album très agréable et bien rétro, idéal pour découvrir ce groupe. Les personnes qui les suivaient déjà seront heureuses d'apprendre qu'il est bien meilleur que le précédent ( BANG!  sorti en 2008). Que demande le peuple ?!