Tracer - Water For Thirsty Dogs

 

Les australiens de Tracer sont de retour avec leur troisième album Water for Thirsty Dogs sorti dans notre contrée le 27 juillet , succèdant ainsi à L.A. ? sorti en 2009, Spaces in Between en 2011 et El Pistolero en 2013.

Il a été enregistré et produit par le groupe lui-même aidé pour le mix par Erik Reichers aux studio Echo Bar d'Hollywood,

Formé en 2004 à Adelaide par les frères BrownMichael au chant et à la guitare, Leigh à la basse et aux choeurs (remplacé depuis par Jett Heysen-Hicks) et Dre Wise à la batterie.

Tracer a beau venir d'Australie c'est du côté des États-Unis que lorgne leur musique plus particulièrement de Seattle peut-être dû à la voix de Michael Brown se rapprochant de celle de Chris Cornell. Le trio catalogué depuis le début de leur carrière comme un groupe de Stoner/Desert Rock s'éloigne de plus en plus de ce style pour aller vers un Classic Rock teinté de Grunge à titre d'exemple un morceau comme "Us Against The World" pourra vous rappeler Soundgarden alors qu'un "Halfway To Zero" fait dans le Rock'N'Roll ultra groovy et péchu. Malgré tout Tracer n'oublie pas son gout pour les rythmiques grasses et lourdes propre à leur début Stoner en y ajoutant une bonne dose d'énergie plus Rock'N'Roll. Je dois admettre chers lecteurs et lectrices que je ne sais pas quoi réellement penser de ce nouvel opus du trio, les riffs sont entraînants et incisifs , la batterie fait le boulot , la basse est un poil en retrait à mon goût ( dommage pour un trio ) , mais je ne sais pas il manque un petit quelque chose.

L'impression que cet album arrive tout droit des 90's ( ce qui en soit n'est pas un défaut ) et le côté ultra classique font que je n'accroche pas totalement à cette musique pourtant très entraînante et efficace,

En conclusion , malgré son côté déjà vu et classique ce Water For Thirsty Dogs ravira les fans de la première heure et agrémentera la playlist des nostalgiques des 90's qui recherchent des morceaux bien grungy et énergique à se mettre sous la dent.