Wyld - Stoned

Formé en 2011 à l’initiative de Chante Basma, WYLD trouvera en la personne de Raphael Maarek, et ce depuis le début de l'aventure, sa voix. Néanmoins il faut attendre l’année suivante et plusieurs essais de musiciens pour que la formation se stabilise. Le batteur Gabriel Deloffre va également intégrer le groupe et va apporter son feeling et une technicité indéniable. Cela leur permet ainsi de poser les bases du son développé depuis. Le line-up évolue ensuite avec l’intégration du bassiste Jérôme Sérignac, dont le conséquent passé musical s’avère profitable. La récente arrivée de Jeffrey Jacquart en tant que soliste, et doté d’une technique redoutable, permet ainsi de compléter le quintette.

Voici un petit EP très sympathique que nous présente un quintet parisien du nom de Wyld, créé en 2011 composé de Raphael Maarek au chant, Chante Basma à la guitare rythmique, Jeffrey Jacquart comme guitariste soliste, Jerome Serignac à la basse et Gabriel Deloffre à la batterie. Stoned est le premier album du groupe, et marque  dès le début une production soignée avec des sonorités très propres et bien définies. L'album est chanté en anglais et sans accent s'il vous plait !

 Le groupe se dit de Heavy rock, mais ça ronfle, c'est gras, c'est rapide et entrainant ... A mes oreilles, on est clairement dans le domaine du Stoner metal dans la droite ligne de groupes comme Orange Goblin ou sHEAVY.  Des petites bandes sonores viennent ponctuer l'écoute, et cadrent parfaitement dans l'atmosphère musicale de l'album.Point de vue sonorités, on se rapproche de ce que l'on pourrait entendre dans Black Label Society en plus propre, plus lent et plus ronflant. Les riffs et soli sont simples mais très efficaces et vous donneront à coup sûr une furieuse envie de vous balancer sur votre chaise. Quand à la voix, Raphael Maarek m'a définitivement fait penser à Glenn Hugues,bien que dans un registre à peine plus grave. Personnellement, la chanson éponyme stoned me fait vibrer et pas qu'un peu.

L'ensemble est très agréable et allie des sons anciens avec une qualité d'enregistrement excellente, malgré le fait qu'il s'agisse d'une autoproduction. Le seul point qui pourra chagriner certains est le fait que cet album ne propose pas de grandes originalités musicales... mais après quand un album est étiqueté Heavy rock/Stoner metal, il faut savoir à quoi s'attendre, et si l'on aime le genre, on ne sera aucunement déçu, bien au contraire. En tous cas, c'est une excellente entrée en matière pour ce groupe, dont j'attendrai vivement la sortie du prochain album !