Yuma Sun - Watch Us Burn

Puisque l’ouverture d’esprit est notre crédo chez Metal Cunt, il nous arrive parfois de nous intéresser à d’autres genres que le Metal et ses dérivés ! Ça tombe bien, les Yuma Sun reviennent avec un nouvel opus, le sulfureux Watch Us Burn ! Ont-ils réussi à confirmer la pérennité de leur musique avec ce disque ? C’est ce que nous allons voir à présent… 

…L’alchimie est restée intacte et le groupe authentique. Rien n’a réellement changé… En fait, si, le groupe a gagné en rigueur et en profondeur. Une chose est sûre, c’est que leur « Dommesdagrock » (comprenez « Doomsday Rock ») en surprendra plus d’un, et même ces têtes dures qui aiment secouer leur tignasse au rythme des sonorités électrifiées.

En fait, ça consiste en quoi le Doomsday Rock ? Du Rock apocalyptique ? Oui, c’est bien cela ! Pour essayer de respecter au mieux leur objet d’étude, il leur a fallu joindre quelques guitares planantes, quelques peu crues, à des rythmiques innocentes comme le groupe aime le faire comme sur le titre « Josephine »… Nous ne sommes pas restés insensibles face à l’aspect progressif qu’il prend ! C’est un très bon titre… Et pourtant, la qualité des morceaux ne baissera pas par la suite ! 

Mais, nous en attendions un peu plus de la part des norvégiens… Peut-être sommes-nous trop exigeants ? Oui, une ambiance « Post Apocalyptique » se met en place quand Jaran hurle à tue-tête les refrains de « The Judas Tree », mais il faut avouer que les sonorités et les rythmiques sonnent parfois trop Pop sur des titres comme « St. Louise » et « Violets To Stone » (écoutez bien le clavier). En fait, il s’agit d’une sorte de Pop Rock assez original, certes riche en influences, mais très loin d’insuffler la crainte et la pitié ! 

Peu importe, le groove est là ! Peut-être que leur Rock n’évoque pas la fin du monde, mais leur musique recèle des très beaux passages, surtout pendant le duo « The Hospital »/« High Road », deux titres où la sincérité émotionnelle est de mise… Vous l’aurez donc compris, l’ensemble de Watch Us Burn est très cohérent, surtout pendant sa dernière partie. C’est une face très pragmatique pendant laquelle une certaine mélancolie s’empare de l’auditeur quand les mesures discordantes de « High Road » s'enlissent.    

Watch Us Burn… Watch Us Burn… Watch Us Burn… Quelques mélodies et des chants lacunaires… Et c’est reparti pour un dernier tour ! Comme une synthèse, le dernier titre nous invite à contempler une dernière fois le jeu de guitare de Espen Lund complété par un piano des plus raffiné… 

Il nous faut enfin évoquer la production. Il est évident que Yuma Sun fait désormais partie de la cour des grands. Bien que Watch Us Burn se laisse parfois aller, il faudra avouer que tous les instruments sont agréablement mis en valeur, que ce soit au niveau du clavier, de la basse ou de la batterie… Tout a été mis en place pour passer un bon moment.  

Watch Us Burn est donc un très bel album, très reposant, qui force le respect ! Si tu aimes la mélodie, la profondeur, et surtout éprouver des sensations quand tu écoutes de la musique, ce disque est fait pour toi.